À Paris, un Burger King envahi par des militants L214 déguisés en poulets

Bien-être animal – dur comme des poulets en batterie. Des dizaines de militants du syndicat de défense des animaux L214 se sont rassemblés au Burger King des Halles à Paris samedi 5 novembre, debout et portant des masques de poulet. La raison de cet incident ? Dénoncent les “conditions d’élevage épouvantables” des poules et poules industrielles, comme l’a expliqué sur Twitter la cofondatrice de l’association, Brigitte Gauthier.

Sur la terrasse fermée du restaurant, Des militants défendent l’élevage et montrent le manque d’espace pour que ces animaux ne voient jamais le jour pour l’industrie agroalimentaire.

“Les poulets utilisés par Burger King vivent éternellement dans une sorte de foule. Le L214 tient cette promesse forte dans l’un des restaurants de la marque aujourd’hui.”Brigitte Gothière condamnée.

Lire Aussi :  Au Vaudreuil : l'entreprise familiale SHTP fête son 30e anniversaire

“La vérité est que les oiseaux volent à travers eux . . .”

Sur leurs réseaux sociaux, des militants le dénoncent “bla bla” Burger King et Label “La nature des éleveurs”D’où vient la viande vendue par les fast-foods populaires ? “Aujourd’hui, 100% de nos nougats sont issus de la filière engagement nature : des poulets nés, élevés, préparés en France, nourris avec des céréales complètes 100% françaises”vante Burger King sur son site Web.

Lire Aussi :  Le marché des cryptomonnaies remonte et les liquidations s'enchainent – Pourquoi ?

“Le fait est que les poulets sont tassés à 20/m2, marre de leur croissance très rapide, qui passe entre eux…”, contredit Brigitte Gauthier sur son compte Twitter. Des militants, qui veulent avant tout contester la chaîne de restauration rapide, ont lancé une pétition pour forcer Burger King. “Agir contre la cruauté envers la volaille”.

Ils invitent notamment la chaîne à accepter les normes plus restrictives de l’European Chicken Commitment, un accord signé exclusivement par les chaînes KFC et Subway.

Lire Aussi :  Faute de visibilité sur les prix de l’énergie, les entreprises vont moins investir

Voir aussi sur HuffPost :



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button