Armes à feu, munitions, couteaux… les Français vont pouvoir se débarrasser de leurs armes non déclarées

le besoin
Du 25 novembre au 2 décembre, 300 stades seront ouverts en France. Objectif : récupérer ou enregistrer entre 5 et 6 millions d’armes non déclarées endormies chez des particuliers. Le moyen de corriger ultérieurement leur situation, sans risquer des poursuites judiciaires.

Deux millions d’individus détiennent illégalement entre 5 et 6 millions d’armes à feu trouvées ou héritées et non déclarées selon les estimations du ministère de l’Intérieur. Jean-Simon Merandat, responsable de l’Agence centrale des armes et explosifs (Scae), a révélé : “Ils dorment dans des caves, des greniers, des placards et parfois même sous des lits.”

Lire la suite:
Le ministère de l’Intérieur lance l’application “Ma Czechurité” pour un contact 24h/24 avec les forces de l’ordre

8 000 armes à feu non enregistrées sont volées chaque année

Le service lance une campagne “sans précédent et historique” pour la simplification de la remise des armes à l’Etat. « Ils doivent être retirés de la circulation. L’objectif est d’éviter les drames, qu’il s’agisse d’accidents familiaux, de violences domestiques ou de conflits de voisinage. Et pour s’assurer qu’elles ne se font pas voler, dans les cambriolages : c’est le cas de 8 000 armes par an. “Ensuite, ils atteignent les réseaux criminels”, a souligné Jean-Simon Merandat.

Lire Aussi :  l'écologiste Yannick Jadot visé par un tag hostile, la réaction de Sandrine Rousseau critiquée à gauche

Entre le 25 novembre et le 2 décembre, vous pourrez obtenir de l’aide pour enregistrer des armes non déclarées ou vous en débarrasser. Répartis sur tout le territoire, 300 sites de collecte, les « armodromes », seront ouverts de 9h à 17h, week-end compris. Dans la gendarmerie, le commissariat, le city stade ou le centre de tir. 5 000 agents de police, de gendarmerie ou de province sont mobilisés. La Hunter Federation a également proposé de fournir des bénévoles. Et l’armurier sera consulté, concernant l’arme du collectionneur.

Procédures pour rendre vos armes

Ainsi, ceux qui le souhaitent peuvent se rendre dans l’un de ces « armodromes » pour se débarrasser de leurs armes. Tous sont concernés, tout comme les bombes aérosols, les armes à tambour, les fusils de chasse ou les munitions. “Les armes blanches, épées, couteaux ou poignards sont également les bienvenues”, précise Jean-Simon Merandat.

Lire Aussi :  « Jamais, en France, le droit au logement n’a été à ce point menacé »

A défaut, vous ne pourrez pas vous présenter au point de collecte des armes de guerre, grenades, obus ou poudre explosive. Un numéro unique dans chaque province qui permettra aux services de déminage de venir les récupérer à domicile.

Un numéro de téléphone sera également utilisé par les personnes à mobilité réduite, celles qui n’ont pas de solution de transport ou celles qui habitent Paris et sa proche couronne. “Tout ce que vous avez à faire est d’appeler la police et de récupérer les armes”, a expliqué le chef. Ensuite, ils seront détruits, à l’exception du précieux patrimoine.

Lire Aussi :  le franc CFA à l'origine des migrations ?

Procédure pour enregistrer votre arme

Il est recommandé à ceux qui souhaitent conserver des armes à feu et s’y conformer de ne pas se rendre au point de collecte. Jean-Simon Merandat conseille : « Ils feraient mieux de prendre des photos, ce qui leur permettra d’être entrés dans le système du Home Office. Les démarches administratives seront réduites au minimum : pièces d’identité et justificatifs de domicile suffiront. L’inscription peut se faire en ligne sur le site du Système National d’Information sur les Armes.

Garanti qu’il n’y aura pas de poursuites

L’opération a été co-élaborée avec le ministère de la Justice, “pour assurer nos compatriotes de l’absence de poursuites judiciaires”. Centre pour corriger leur situation », a assuré le responsable du Bureau central des armes et explosifs. Une opération similaire a été menée avec succès en Guadeloupe et en Martinique.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button