“Capital a été payé combien par l’Office de tourisme ?”, “Ils nous vendent du rêve”, “C’est carrément un écran publicitaire” : les twittos choqués par un reportage élogieux sur Dunkerque

Capture d'écran Direct / Capital M6

Capture d’écran de M6 Direct / Capital

Les préjugés ont la dent dure. Ce dimanche 6 novembre 2022, Capital sur M6 a élevé Dunkerque au rang de ville la mieux « pensée » pour y vivre. Mais la propriété de la ville portuaire du nord a fait taire les tweets. Très peu d’entre eux se disent prêts à suivre les conseils de M6 en la matière, sauf peut-être les plus visionnaires d’entre eux.

Ce dimanche 6 novembre 2022, les téléspectateurs de M6 ont pu retrouver leur magazine économique préféré présenté par Julien Courbet. Après une émission très commentée de conseils énergétiques “anti-gaspillage” il y a deux semaines, le thème du Capital aujourd’hui est “Travaillez moins ou gagnez plus : ils l’ont fait, pourquoi pas vous ?”. Au contenu du programme : une combinaison de transactions rentables, une semaine de quatre jours déjà adoptée dans plusieurs pays européens, mais aussi un tour d’horizon des villes les plus attractives économiquement de France. C’est le premier fil avec lequel le spectacle commence. “Le nouveau paradis du pouvoir d’achat, des emplois plus riches, des salaires attractifs et un coût de la vie bien inférieur à celui des grandes villes… Faites vos valises et préparez-vous à l’imprévu. doutez !”, déclare la voix off.

Lire Aussi :  "la France a besoin d'une loi de programmation", lance Moscovici aux députés

Pour lancer le sujet, les journalistes se sont d’abord rendus à Dijon, ville de 158 000 habitants, dont Anaïs et Etienne. Le couple de Courbevoie y a trouvé une vie beaucoup plus décontractée. Les anciens locataires possèdent désormais une maison de 57 mètres carrés achetée 130 000 euros. Grâce à la proximité des écoles, commerces, etc., ils économisent 700 euros de frais de déplacement par an. Leurs courses alimentaires coûtent également moins cher et ils parviennent à s’accorder plus de temps libre en région parisienne. De plus en plus attractive, Dijon attire chaque année 800 nouveaux habitants, soit cinq fois plus qu’il y a dix ans. Sur Twitter, ce choix fait par Capital ne semble pas « choquant » pour les téléspectateurs. Mais on ne peut pas en dire autant de la deuxième ville française de prédilection : Dunkerque.

La séquence commence par un petit trottoir où l’on demande aux Français quelle serait leur réaction si on leur disait qu’ils allaient s’installer à Dunkerque. “J’ai dit non merci”, “le pire”, “j’en ai entendu du mal”, “manque de lumière”, etc, le moins que l’on puisse dire c’est que les réponses sont toutes négatives. Pourtant, Dunkerque et sa station balnéaire de Malo-les-Bains “en ont fait parler autrement” pendant quelques mois, comme le précise le rapport. Un millier de nouveaux visiteurs y sont recensés chaque année. Et ils ont vu le tapis rouge se dérouler, avec un accueil de la mairie aux petits oignons : gaufres locales et billets annuels pour les musées proposés, accueil du maire en personne, excursion Tour de ville guidé en bus et bien d’autres services. libre.

Lire Aussi :  face à la confusion de sa mise en œuvre, la politique zéro covid commence à "exaspérer"

“Il ne faut pas mentir à des gens comme ça. Il faut prendre des risques”

Capital suit plus particulièrement une famille martiniquaise, Virginie, Sébastien et leurs enfants, qui ont pour objectif de venir à Dunkerque pour commencer une nouvelle vie. Ils peuvent se permettre d’acheter une maison de 125 mètres carrés avec jardin à 10 minutes en voiture de la mer pour environ 950 euros, trouver des activités de loisirs bien moins chères qu’ailleurs, les transports gratuits toute l’année. Et Sébastien a même reçu des fonds pour s’entraîner. Le rapport montre également que la ville du Nord est attractive en termes d’emploi avec l’ouverture de grands hôtels, mais aussi bientôt dotée d’une usine de batteries électriques, créant des milliers d’emplois. Après des comparaisons avec Dijon mais aussi la Biovallée dans la Drôme, les journalistes de la Capitale ont décerné à Dunkerque la médaille du « meilleur plan pour la ville » en France.

Lire Aussi :  "Je n'ai pas envie que la France devienne celle que le député Carron nous propose". Les défenseurs de la corrida rassemblés à Pau et Mont-de-Marsan

Mais la contestation n’a pas vraiment convaincu les twittos, qui pour beaucoup ne se retrouveraient pas à s’y installer à cause de la météo nordique. Certains se demandent même comment le Capital peut en parler en des termes aussi flamboyants. “Est-ce que les journalistes ont été payés par l’office de tourisme ?”, s’interrogent-ils…

Mais certains, plus pragmatiques, estiment que les conseils donnés par M6 ne sont pas mauvais, compte tenu du réchauffement climatique en cours et des projets enthousiasmants prévus pour la ville. Sans oublier pour les connaisseurs de Dunkerque, les réactions du couple ne reposent que sur de vieux “préjugés”…

VIDÉO – Incendie en Gironde : En vacances sur place, Julien Courbet “terrorise” par la situation

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button