Ce n’est pas après Macron et Philippe que Buzyn est le plus en colère

image
France 5

France 5

Agnès Buzyn, invitée de “C à vous” sur France 5, le 27 octobre 2022.

MÉDIAS – Agnès Buzyn continue d’apparaître dans les médias pour se défendre après avoir géré l’épidémie de Covid-19 en France lorsqu’elle était ministre de la Santé.

Jeudi 27 octobre, elle était invitée à rejoindre le plateau À toi de voir sur France 5, où elle guide notamment des experts scientifiques.

« Je n’ai attaqué personne. En fait, je voulais m’en prendre à ces professionnels qui disaient des bêtises sur le plateau et qui n’étaient pas poursuivis, alors que j’essayais d’avertir et de faire pression sur la Commission européenne.”elle parle.

« Aucun expert ne dit que c’est sérieux. On les a entendus dire tout et le contraire sur le plateau.”poursuit l’ancien ministre. « Quand je dis ‘personne n’abandonne’, je suis fondamentalement en colère contre la communauté scientifique, qui n’a pas fait d’analyse de risque à l’époque. »

“Les gens sont très prudents, disant que l’épidémie s’arrêtera cet été comme l’ont dit certains membres du panel scientifique. Quand on est scientifique, quand on n’est pas si sûr, il faut surtout être prudent dans ses affirmations. Plus ils sont invités, plus ils sont invités.agaçait encore Agnès Buzyn. « Si je dois être triste aujourd’hui, c’est après tout ce que j’ai vu à la télé en un an. »

“Quand je dis ‘personne n’abandonne’, je ne parle pas du couple exécutif”

Sinon, “Le problème auquel nous devons faire face est le rejet des instances scientifiques nationales et internationales”suis-la. « C’est ce qui m’a le plus surpris. Moi quand je dis ‘tout le monde s’en fout’ je ne parle pas du couple de cadres : ce ne sont pas des médecins, ils sont imprévisibles, prévisibles, ce n’est pas leur rôle”a ajouté l’ancien ministre.

Agnès Buzyn a déclaré mardi 25 octobre dans un article de magazine Monde qu’elle a prévenu Emmanuel Macron et Édouard Philippe en janvier 2020, mais qu’elle ne l’a pas fait “Pas l’impression d’être entendu”.

« Non seulement je vois, mais j’avertis. De loin en Europe, je suis le ministre le plus sobre. Mais personne ne s’en soucie”selon des propos rapportés par le journal, qui dit avoir eu accès à un journal rédigé par l’ancien ministre pendant la pandémie.

Lire Aussi :  Armes à feu, munitions, couteaux... les Français vont pouvoir se débarrasser de leurs armes non déclarées

Le Quotidien a fait état de nombreux SMS envoyés au chef de l’Etat et à son ancien Premier ministre, d’abord le 11 janvier 2020 au sujet de l’épidémie apparue en Chine, puis n’apparaissant plus. “Pas encore paru dans les médias” mais qui “peut monter”elle écrit.

Lire Aussi :  MotoGP : Marc Marquez ne regrette pas d’avoir ignoré en 2015 cette "règle non-écrite" de ne pas perturber un pilote jouant le titre

Voir plus sur HuffPost :



Source

Lire Aussi :  Des lecteurs de « Ouest-France » vont débriefer l’entretien d’Emmanuel Macron sur Franceinfo

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button