Dans une tribune, plus de deux cents élus, dont Christophe Castaner et Bruno Retailleau, défendent la corrida et s’opposent à « l’écototalitarisme »

Le député de La France insoumise (LFI) Aymeric Caron prononce un discours lors d'un rassemblement du Peuple pour le traitement éthique des animaux (PETA), un groupe de défense des droits des animaux, contre la tauromachie, à Paris, le 19 novembre 2022.

voter deux cent dix-huit “de sensibilités et de territoires différents”dont Christophe Castaner et Bruno Retailleau, signé sur le site de Journal du dimanche (JDD) une plateforme pour protéger la tauromachie et autres “traditionnel” devant de « dictature écologique ».

Défenseurs et opposants à la tauromachie se sont mobilisés samedi dans toute la France, avant que l’Assemblée nationale vote un projet de loi, déposé par le député Aymeric Caron (La France insoumise), pour abolir cette pratique. Rejeté quatrième au comité, il a peu de chance de succès. Son examen à l’hémicycle est en principe prévu jeudi.

Lire Aussi :  plusieurs milliers de personnes dans le cortège

« Interdire la tauromachie, c’est interdire une culture et humilier certains de nos compatriotes. Nous ne l’accepterons pas.apposer les signatures du forum, des parlementaires ou des élus locaux.

Lire la suite: Articles exclusivement pour nos abonnés A Nîmes, un duel à distance entre l’adversaire et le défenseur de la tauromachie

“Permettre aux gens de vivre leur culture”

“De l’arbre de Noël à la chasse, du barbecue convivial au rêve des enfants de devenir pilote, nous ne voulons pas interdire, normaliser, réprimer, abolir.”, ils écrivent. Ils promettent d’être “défenseurs résolus de la liberté et adversaires acharnés du totalitarisme écologique, respectant la loi, permettant aux gens de vivre selon leur culture”.

« Nous croyons au progrès, à la lutte contre le réchauffement climatique, à la protection de la condition animale, et nous y travaillons ; mais cela ne doit pas servir d’alibi pour effacer nos différences culturelles, nos empreintes régionales, pour effacer la diversité de ce que nous avons, pour faire fi du respect de l’autre et de la fraternité qui ont fait notre République”ils disent.

Lire Aussi :  Le couple France-Allemagne bat de l’aile, voici pourquoi

Parmi les signataires figuraient l’ancien ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et le patron du groupe sénatorial Les Républicains, Bruno Retailleau. Mais il y a aussi quelques sénateurs – dont le président du groupe RDPI, à majorité Renaissance, François Patriat, et la vice-présidente du Sénat, Nathalie Delattre (RDSE, à majorité radicale). Plusieurs délégués, dont le co-rapporteur sur le budget, Jean-René Cazeneuve (Renaissance), et le président du groupe MoDem, Jean-Paul Mattei, ainsi que les présidents de régions – comme Renaud Muselier -, de départements, ou même le maire s’est inscrit sur ce forum.

Lire Aussi :  La production mondiale de vin s'annonce modeste en 2022, la France au-dessus de la moyenne
Lire la suite: Articles exclusivement pour nos abonnés Les jeunes toreros ont dit : « Chacun vit sa vie, alors pourquoi nous interdire de vivre la nôtre ? »

Monde avec AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button