“Des conditions dignes mais chiches”… Voici à quoi ressemble le centre qui accueille les migrants de l’Ocean Viking

Le monde des vacances et le monde de la souffrance. Une étrange rencontre dans un lieu qui semble entrer en hibernation. En effet, ce vendredi après-midi, le village d’animation de la Fondation Centrale consacré aux activités sociales des salariés de l’industrie électrique et gazière (apparemment CE d’EdF et d’Engie, ex EDF-GDG) à la Tour Fondue, qui s’anime avec l’arrivée de bus amenant des migrants de la base navale. On est loin de l’ambiance estivale des touristes affluant pour profiter de la vue sur les îles et le sable blanc à portée de tongs.

Lire Aussi :  Des illuminations de Noël sobres mais joyeuses

A leur arrivée à Giens, dans une atmosphère de secret où chacun parlait à voix basse, les migrants ont commencé leur accueil par un contrôle d’identité effectué par la police aux frontières. (Photo de Luc Boutria).

C’est ici que la province a décidé d’accueillir les rescapés. Un emplacement a été choisi parce qu’il peut accueillir tous les adultes, parce qu’il est proche de Toulon et de l’aéroport, et enfin parce qu’il est relativement facile à sécuriser.

« C’est une zone d’attente à partir de laquelle nous lancerons toutes les procédures d’asile ou d’expulsion vers les pays d’origine., nommant un porte-parole du ministère de l’Intérieur. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce bougainvillier ne fait officiellement plus partie de la France.

Lire Aussi :  l'écologiste Yannick Jadot visé par un tag hostile, la réaction de Sandrine Rousseau critiquée à gauche

En signant « unPause temporaire pour créer une zone d’attente “Le Premier ministre lui a donné un statut international normalement réservé aux zones portuaires ou aéroportuaires.

Puis la Croix-Rouge a pris le relais pour aider ceux qui voulaient tenter d’envoyer un message à leur famille pour annoncer qu’ils étaient vivants. BOUTRIA LUC / Bonjour.

“Pas de piscine”

Alors que plusieurs dizaines de migrants s’installent, le ministère organise une visite caméras, micros et caméras pour immortaliser l’instant. Objectif : mettre fin aux rumeurs d’un complexe touristique de luxe.

Lire Aussi :  Inquiétude des ONG alors que la France suspend son aide au développement avec le Mali

“Le village de villégiature allie humanité, dignité et sécurité mais dans des conditions terribles “Le ministère a confirmé.”Et pas de piscine», a souligné le shérif au sujet des prévisions des médias d’extrême droite terminées pour la journée.

Elle fournit également des vêtements à ceux qui en ont besoin. Ultime étape avant de regagner la chambre (où avait été déposée suffisamment d’argent pour préparer le repas au préalable), l’association de protection du quartier a distribué des kits de nettoyage. BOUTRIA LUC / Bonjour.

Une visite rapide des chambres, aux intérieurs rustiques et simples, confirme que, si splendide que soit la vue sur la mer, ce lieu ne peut taquiner le palais.

Les autorités ont également fixé une règle claire : sauf hospitalisation, les réfugiés accueillis ici ne sont pas autorisés à quitter l’enceinte. Les CRS mobilisés s’en chargeront.

BOUTRIA LUC / Bonjour.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button