Des joueurs français dans l’équipe d’Europe continentale de la Hero Cup ?

Avec deux victoires chacun sur le DP World Tour, Victor Perez et Antoine Rozner sont de sérieux prétendants à la sélection dans l’équipe continentale de l’European Hero Cup où Francesco Molinari dirigera les joueurs.

Avec la nomination des deux joueurs choisis par le capitaine face à face à Abu Dhabi du 13 au 15 janvier, la question porte désormais sur l’identité des 18 joueurs qui défendront les couleurs de leur équipe respective. Il est peu probable que les superstars européennes qui sont presque assurées de faire partie de l’équipe de la Ryder Cup en septembre prochain à Rome soient affectées par cette rencontre aux allures de revue de groupe.

Pas de Jon Rahm, pas de Rory McIlroy, Shane Lowry, Matt Fitzpatrick ou Viktor Hovland. Mais tous les candidats au premier choix de la Ryder Cup, dans moins d’un an en Italie, attendront donc l’annonce des deux capitaines choisis, qui doit avoir lieu dans la première quinzaine de décembre.

Lire Aussi :  Coupe Grey : la dernière chance de Brandon Banks?

Il reste peu de temps pour les convaincre de faire partie de l’aventure. Maximum de deux tournois. Cette semaine à Sun City en Afrique du Sud et la finale du DP World Tour à Dubaï dans dix jours. Les joueurs de Grande-Bretagne et d’Irlande tenteront de faire bonne figure devant Tommy Fleetwood qui est présent cette semaine chez Gary Player, alors que pour espérer rejoindre les rangs de l’Europe continentale il faut impressionner Francesco Molinari.

Perez et Rozner dans Ballotage

L’Italien qui n’était pas au départ du Nedbank Challenge de cette semaine sera-t-il à Dubaï pour suivre de près la performance du “choix” dans la finale du circuit ? Pas certain. 4 La France sera là. Avec l’ordre du DP World Tour Ranking Victor Perez (21e), Antoine Rozner (31e), Matthieu Pavon (34e) et Romain Langasque (49e).

Lire Aussi :  Nationale : Nova de retour, Caffo et David titulaires … Découvrez la composition du RC Narbonnais pour son déplacement à Blagnac

Les deux premiers sont de loin les meilleurs à prétendre à la sélection dans l’équipe gagnante de l’Open 2018 à Carnoustie.

Avec leur palmarès, deux victoires chacun, ils sont sur la shortlist avec la Belgique Thomas Pieters, Thomas DetryItalie Guido Migliozzi vainqueur de l’Open de France en septembre au Golf National. On peut aussi imaginer sans prendre trop de risques que les jumeaux Hojgaard, Rasmus et Nicolai seront là comme les Polonais Adrian renifla.

Il reste donc quelques places. Autrichiens Sepp Straka et la Suède Alex Noren vont-ils s’appliquer ? Joueur estampillé LIV, Adrien Otaegui fait-il partie du plan de Luke Donald ?

Lire Aussi :  Premier abandon pour Marini en 40 courses !

Si elle est élue, la France tentera de suivre les traces Grégory Bourdy qui en 2013 sous la houlette de José Maria Olazabal est devenu le premier joueur de l’histoire du Trophée Sève, dont la Hero Cup est très inspirée, à remporter les 5 matchs qu’il devait disputer à Saint-Nom-la-Bretèche .

Tête de gondole MacIntyre et Power

Chez les insulaires de Grande-Bretagne et d’Irlande, une épine dorsale peut aussi se constituer autour de Robert MacIntyre, Seamus Power et Jordan Smith. Ils devraient être rejoints par Ewen Ferguson, Aaron Rai, Matt Wallace tandis qu’Eddie Pepperell et Richard Mansell pourraient également figurer sur la shortlist de Tommy Fleetwood.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button