Désillusion d’entrée en Coupe de France – Clermont Foot

Face à une courageuse équipe du FCO Strasbourg Koenigshoffen 06 (R1), le Clermont Foot 63 n’a pas réussi à s’imposer à son entrée en lice, à l’occasion du 32e de finale de la Coupe de France. Poussé aux tirs au but (0-0), le Clermontois a finalement été éliminé (4 TAB à 3).

Cependant, l’armée de Pascal Gastien parvient rapidement à gagner du terrain sur l’herbe fragile et malgré une formation largement remaniée. Un quart d’heure à peine avant la rencontre, il a encore fallu une superbe contre-attaque de Maximiliano Caufriez pour empêcher Schaal, qui s’était montré solitaire face à Ouparine Djoco, d’avoir l’occasion d’ouvrir le score pour Strasbourg.

Dans un vrai match de Coupe de France où les Alsaciens jouent bien et continuent de contre-attaquer, le CF63 se donne sa première chance à la 25e minute avec une tête de Komnen Andric, qui rebondit sur le but après une belle passe de Jérémie Bela. Quelques minutes plus tard, c’est Muhammed Cham qui passe tout près pour ouvrir le score mais son centre est bien stoppé par le gardien strasbourgeois (31e).

Toujours sous contrôle à la mi-temps, Florent Ogier et ses coéquipiers ont tenté de renforcer leur domination au retour des vestiaires, Kyei remplaçant Andric en tête. Muhammed Cham a décroché une frappe déjouée par Emile Stahl sur un tir contré juste derrière la barre transversale du portier strasbourgeois (56e). Mais malgré les changements de Pascal Gastien, le Clermontois manquait d’élan et n’arrivait toujours pas à forcer le verrou.

Lire Aussi :  Elisabeth Borne a recours à un sixième 49.3 dans la foulée du rejet d’une motion de censure des « insoumis »

Au coup de sifflet final, Grejohn Kyei pensait avoir le ballon à ses pieds lorsqu’il recevait une passe de Jodel Dossou mais ne comptait pas le retour d’un défenseur strasbourgeois (89e). Malgré 5 minutes de temps additionnel, CF63 n’a pas pu éviter une dangereuse séance de tirs au but.

Premier tir, Muhammed Cham a ouvert le score (1-0) mais Cherief a répondu d’une foulée (1-1). Entrant dans la deuxième étape, malheureusement, Jim Allevinah n’a pas connu le même succès. Sa frappe est passée au-dessus de la barre alors que Mouakit donnait l’avantage au FCOSK (1-2). Troisième de la liste, Yannis Massolin n’a pas eu peur de donner l’avantage à l’équipe locale (2-2). C’est le moment qu’Ouprine Djoco a choisi pour sauver le tir de Tine et établir le record.

Lire Aussi :  Un comité de l'ONU demande à la France de poursuivre les policiers qui ont cyberharcelé Assa Traoré

Florent Ogier redonne sans crainte l’avantage aux siens (3-2) avant qu’Ibrahim n’égalise (3-3). Baïla Diallo s’est présenté plus tard mais sa frappe a pris fin. Entre-temps, Kekambus n’a pas manqué l’occasion d’emmener son équipe en 16e de finale (4-3) et aussi de mettre KO le Clermont Foot 63, qui a quitté la Coupe de France en début de course. Une qualification historique pour Petit Poucet pour cette édition 2022-2023.

Ligue. FCO Strasbourg Koenigshoffen 06 – Clermont Foot 63 (0-0,4 TAB à 3)

FCOSK06. Schmittheissler – Traoré (Ibrahim, 81), Mouakit, Herceg, Touré – Isufi (Mba Fossi, 70), Loumouamou, Haddaoui (Robin, 81), Cherief – Schaal (Kekambus, 64), Tiné. Entraîneur : Amar Ferdjani.

CF63. Djoco – Zeffane (Seidu, 64e), Caufriez (Massolin, 77e), Ogier (avec chapeau), Borges (Diallo, 86e) – Magnin, Baiye – Dossou, Cham, Bela (Allevinah, 64e) – Andric (Kyei, 46e) . Entraîneur : Pascal Gastien.

Arbitre. Benoît Bastien.

réactions

Pascal Gastien : « L’adversaire était très courageux, c’était une bonne équipe de R1. On vient les voir jouer, on sait que c’est une bonne équipe. Mais quand on joue en Ligue 1, on doit montrer un autre visage que celui qu’on a montré aujourd’hui. Je suis déçu. C’est ennuyeux, nous sommes incroyablement pauvres. Vous ne pouvez pas marquer lorsque vous ne vous engagez pas. Nous étions assez serrés pour bien défendre mais nous avons été insignifiants en attaque. On n’a pas mis assez de matériel, on n’a pas fait assez de courses, de sprints. Strasbourg a bien joué tactiquement et techniquement, je les félicite. Maintenant, il faut regarder directement Rennes, et essayer de gagner deux matchs de suite en championnat. Nous verrons si nous pouvons réagir à cette désillusion.

Florent Oger : « On voulait bien commencer cette Coupe de France et malheureusement, c’est fini. C’est regrettable et même inacceptable. Vous devez aller de l’avant. En première mi-temps, nous n’avons pas joué avec suffisamment d’intensité pour les fatiguer et les méfier. Ils ont bien défendu en équipe. Nous devons jouer plus rythmiquement, comme nous l’avons fait en deuxième mi-temps, même si les choses ne sont pas parfaites. Il faut se créer plus d’occasions. Cela ne suffit pas, nous devons faire mieux. Il faut se poser la question soi-même car nous sommes des professionnels et nous devons nous en sortir.

Source

Lire Aussi :  Coupe du monde | Equipe de France : Et si Kylian Mbappé était devenu un bon joueur de la tête ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button