En Inde, un pont s’effondre et fait au moins 132 morts

Une section endommagée d'un pont suspendu après son effondrement dans la ville de Morbi, dans l'État indien occidental du Gujarat, le 30 octobre 2022.
STRINGER / REUTERS Une section endommagée d’un pont suspendu après son effondrement dans la ville de Morbi, dans l’État indien occidental du Gujarat, le 30 octobre 2022.

STRINGER / REUTERS

Une section endommagée d’un pont suspendu après son effondrement dans la ville de Morbi, dans l’État indien occidental du Gujarat, le 30 octobre 2022.

INDE – Les conséquences de cette tragédie sont encore temporaires. Au moins 132 personnes sont mortes ce dimanche 30 octobre en Inde lorsqu’un pont suspendu de l’époque coloniale s’est effondré lorsque les câbles le supportant ont cédé dans l’Etat occidental du Gujarat, a indiqué à l’AFP un membre du gouvernement local.

“Jusqu’à présent, 132 personnes sont mortes dans l’effondrement du pont. Nous n’avons pas encore reçu la liste des morts”L’inspecteur général du district de Rajkot, Ashok Kumar Yadav, a déclaré lundi matin. Selon l’administration du district, la plupart des morts sont des femmes et des enfants. Les chiffres précédents faisaient état d’au moins 75 morts, principalement des personnes qui se sont noyées.

Lire Aussi :  MUSIAD EXPO a ouvert ses portes au commerce régional et international

Jusqu’à 500 personnes à bord

Les responsables locaux, cités par les médias locaux, ont estimé que jusqu’à 500 personnes auraient pu se trouver sur le pont du Morbi lorsqu’il s’est effondré alors que ses passagers effectuaient des offices religieux.

Une opération de sauvetage à grande échelle a été rapidement lancée, impliquant des plongeurs, des bateaux et des dizaines de soldats. Le bureau du Premier ministre indien a demandé sur Twitter “mobilisation urgente des équipes de secours”et l’assistance à toutes les victimes.

Lire Aussi :  Exportations de céréales, pas de « bombe sale »… Une semaine de tensions en quatre infographies

Le gouvernement de l’État a nommé une équipe de cinq enquêteurs pour découvrir les causes de l’effondrement du pont, a ajouté Ashok Kumar Yadav. X a été accusé de meurtre.

Au moins 15 personnes sont hospitalisées. Le chef de la police Morbi P. Dekavadiya a déclaré à l’AFP que plus de 130 personnes avaient été secourues.

Pont récemment rénové

“Les gens tombaient les uns sur les autres quand le pont s’est rompu. Ils s’y réunissaient pour les rituels dus à la fête de Diwali. Parmi les victimes figurent de nombreuses femmes et enfants.a déclaré un témoin non identifié cité par les médias locaux.

Il existe déjà de nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux montrant les victimes tombant dans les eaux de la rivière Macchu et d’autres tentant de sortir de la rivière en s’accrochant aux fils du pont.

Lire Aussi :  Moscou accuse le Royaume-Uni d'être à l'origine des explosions sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2

Ce pont, construit au XIXe siècle (quand l’Inde était encore sous domination britannique), vient de rouvrir après sept mois de rénovation, rappelle la BBC. Le pont suspendu de 233 mètres de long a été construit en 1880 avec des matériaux apportés d’Angleterre, ont rapporté les médias locaux.

En réponse à ce drame, le Premier ministre indien Narendra Modi, qui effectuait une visite de trois jours dans son État natal du Gujarat, s’est dit “profondément attristé par le drame”. Il a déjà annoncé des indemnisations pour les blessés, ainsi que pour les proches du défunt.

Voir aussi sur HuffPost :



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button