Entrepreneurs, calculez l’aide que vous accorde l’Etat pour votre facture énergétique

Le gouvernement déboursera 10 milliards d’euros pour aider les entreprises dont les factures énergétiques augmentent. Un outil qui sera lancé le samedi 19 novembre avec l’ouverture du portail Internet.

N’en déplaise à la chanson d’Alain Bashong, les entreprises sont en crise. Avec la hausse des prix de l’énergie (gaz, électricité, voire pétrole), ils font tôt ou tard face à une explosion de leur facture énergétique. Et ce, quel que soit le type d’entreprise : PME, grandes entreprises, mais aussi ouvriers ou agriculteurs.

Afin d’éviter de futures catastrophes, comme des licenciements ou des faillites, le gouvernement va à partir de ce samedi, et jusqu’à fin 2023, accorder aux entreprises 10 milliards d’euros d’aides pour qu’elles puissent absorber ce sel, l’énergie des taux.

Lire Aussi :  l’Algérie fixe de nouvelles conditions

Ces cotisations seront proportionnelles à l’augmentation des recettes et pourront être mensuelles. En fonction de la taille des entreprises et de l’augmentation des factures, ces subventions peuvent être portées à 4 millions d’euros, voire jusqu’à 50 millions d’euros et même 150 millions selon les cas. Enfin, à partir de ce samedi, ils appartiennent aux mois de juin-juillet-août et septembre-octobre 2022. La période novembre-décembre sera traitée début 2023, détaille La Dépêche du Midi.

Documents de préparation

Pour les entreprises, il faut prévoir les factures énergétiques 2021 et 2022, et éventuellement l’excédent brut d’exploitation (EBITDA). Par ce biais, le ministère de l’Economie réglementera le montant de l’aide.

Lire Aussi :  Amazon Prime intègre désormais tout Amazon Music, mais il y a une restriction

Pour les industriels, PME ou agriculteurs notamment, leurs factures de gaz et/ou d’électricité doivent avoir augmenté de 50% par rapport au prix moyen de l’année précédente pendant la période demandée et de plus de 3% en 2021. représente

Pour ceux qui peuvent prétendre à des apports compris entre 50 et 150 millions de dollars, on dit qu’en tant que grandes entreprises, “les dépenses énergétiques en 2022 doivent représenter plus de 3% du chiffre d’affaires en 2021. En 2022, des changements au premier semestre”, détaille le quotidien toulousain. Enfin, l’EBITDA doit être négatif ou en baisse de 40% sur la période demandée.

Lire Aussi :  les leçons du graphiste polonais Roman Cieslewicz

Sauf exception, les TPE ne seront pas éligibles à ces nouvelles subventions, mais, notamment pour celles disposant de compteurs électriques de moins de 36 kVA, elles sont soumises aux tarifs fixés par le gouvernement auprès des particuliers.

Calculez vous-même votre contribution

En ouvrant ce portail sur le site du gouvernement, Un simulateur vous permet de calculer le montant de la cotisation auquel vous aurez droit.

Le ministère de l’Economie promet de verser cette aide selon un dispositif “efficace, simple et rapide”, notamment dans les 10 à 15 jours suivant la demande.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button