Estelle Nze Minko après la défaite de la France face au Monténégro : « On va pleurer tous les soirs »

« Pour la première fois en trois ans, la France a terminé sans médaille.
Je suis tellement désagréable. C’est un scénario dévastateur parce qu’on a fait un bon parcours malgré tout, on a commencé super fort, on joue contre une équipe qu’on a battue il y a 14 buts en une semaine. (35-21, en phase de groupes). C’est frustrant. Il y a des choses folles sur l’arbitre, mais on s’est rendu compte qu’en attaque on faisait beaucoup de petites fautes qui faisaient que l’arbitre ne voulait pas nous aider. Nous avons aussi eu plus de mal que prévu en défense. Ensuite, il mérite un match pour la médaille de bronze.

L’ambiance est très particulière, hostile.
Oui, c’est de l’animosité, mais ça va, on joue tous en Ligue des champions, on remplit des salles plus grandes que celle-ci. Ça peut les repousser, mais ça ne doit pas nous déranger.

Lire Aussi :  Chaleur en France: s'attendre à une hausse des virus "exotiques" - 27/10/2022 à 05:18

Vous sentez-vous injuste envers l’arbitre, comme l’ont exprimé vos coéquipiers ?
Oui vraiment. Parce que j’ai le sentiment que tout le voyage monténégrin a été un succès. La réalité est debout sur le sol, se déchirant, tombant… Tout fonctionne. Soit les arbitres doivent changer leur façon d’étudier le jeu, car on sait très bien que le Monténégro est l’équipe pour le faire, soit on est trop bons et trop bêtes. Nous sommes trop bons. Si cela peut faire la différence de gagner une médaille, nous devons commencer à le faire dès demain.

“J’ai réussi mon concours de capitaine mais je n’ai pas réussi mon concours de joueur”

Lire Aussi :  Les Bleus s'imposent au finish face à l'Afrique du sud

Cependant, vous avez eu votre chance de gagner ce match, notamment en commençant la prolongation par un avantage numérique.
C’est pourquoi je suis divisé. Honnêtement, là, je me suis dit une chose : je sais que c’est dur en ce moment et que ça va être long. Demain, nous serons seuls à la maison et nous pleurerons chaque nuit en pensant aux choses que nous n’avons pas faites, aux choses que nous avons manquées, aux choses que nous devrions dire… Espérons que la douleur que nous ressentirons dans les prochains jours moins nous aider à mieux.

Avez-vous une explication pour que la qualité réelle du jeu soit moins bonne à la fin qu’au début ?
Honnêtement je ne sais pas. Trop de perte de balle, manque de contrôle en attaque, pas assez de solutions plus faciles, trop de passes ratées… Je ne sais pas.

Lire Aussi :  Victor Perez après son 1er tour au DP World Championship : « La semaine est encore très longue »

Personnellement, vous semblez avoir eu du mal lors des derniers matchs. Comment évaluez-vous votre concurrence ?
J’ai supposé que j’avais réussi le concours de capitaine, mais je n’ai pas réussi le concours de joueur. Je ne pense pas que les deux soient liés. Je suis déçu de moi-même, beaucoup. Je peux apporter plus. Mais c’est ainsi. Demain, je commencerai à réfléchir à ce que je ferai pour être meilleur. Alors c’est un sport commun, on va tous se tirer dessus. »

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button