FAIT DU SOIR Royal Canin, le premier employé privé gardois fête ses 50 ans

Ce lundi, sur son site d’Emargos, l’entreprise a fêté ses 50 ans. A cette occasion, Carol Delga a inauguré la ligne pilote de recherche et développement. Royal Canin prévoit de devenir neutre en carbone et de financer 14 chiens d’assistance légale d’ici 2025. En un quart de siècle, l’entreprise devient le premier employeur privé de la Garde.

Lire Aussi :  Face aux prix de l’énergie, l’exécutif rallonge son budget 2022 de 2,5 milliards – Libération

Carole Delga et Cécile Coutens ouvrent une ligne pilote de recherche et développement • (Photo de Norman Garden)

L’histoire commence en 1968 lorsque Jean Cathery, vétérinaire de la Garde, crée une soupe jaune pour chiens. L’homme est convaincu que l’alimentation peut nuire à la santé des animaux et il dépose la marque Royal Canin. Quatre ans plus tard, la société a été acquise par le groupe Geomark et au fil des ans, les produits étaient disponibles dans huit pays européens. Dans les années 1980, la marque crée la première nourriture destinée aux chiots et en 1982 elle fait son entrée dans les foyers français avec un spot publicitaire qui reste dans les mémoires.

Un spot publicitaire mythique en 1982

Nous voyons un berger allemand courir librement avec la bande originale d’Ennio Morricone du film Professional en arrière-plan. Dans la foulée, le royal canine débarque aux États-Unis. La société Guard n’a cessé de prospérer depuis et a célébré son cinquième anniversaire ce lundi. Ou presque… “Nous avions prévu de fêter nos 50 ans en 2020, mais la crise sanitaire nous en a empêchés”, a expliqué Jean-Christophe Pascal, directeur de l’usine d’Aymargos. Pourtant, Royal Canin a ouvert ce lundi sa ligne pilote de recherche développement cofinancée par la région Occitanie (à hauteur de 875 000 €) sur le campus Royal Canin d’Amargos.

Jean Cathery a sa propre statue à Eymargos. (Photo de Norman Garden)

Ce projet a abouti à la conception d’une série de produits qui représentent un bénéfice pour la santé bucco-dentaire des chiens. C’est la directrice de zone Carol Delga qui a coupé le ruban et elle ne tarit pas d’éloges sur l’entreprise gardoise : « Royal Canyon fait partie de notre tissu économique et nous avons la chance d’avoir cette entreprise dont le siège est dans le Gard. La philosophie de cette entreprise est cohérente avec les enjeux défendus par la région. J’espère que dans 50 ans il sera toujours là.

Une gamme de 750 produits distribués dans le monde

Le Groupe Royal Canin a également souligné son engagement envers la neutralité carbone d’ici 2025, par exemple, l’approvisionnement responsable, l’efficacité énergétique et les emballages durables. “La nourriture peut affecter la santé des animaux et améliorer leur vie”, a expliqué le PDG de Royal Canine Group, Cecil Cottens, qui a noté que l’entreprise est fière de proposer 750 produits dans le monde.

Le site international de Royal Canin est situé à Amargos • (Photo de Norman Garden)

La Fondation Royale Canine a été créée en 2020, avec un budget annuel de 900 000 €, et elle soutient des projets qui démontrent les bienfaits des chiens et des chats sur la santé humaine. Elle finance par exemple les frais engagés par Rancho, le chien d’assistance judiciaire du Tribunal de Nîmes, qui est accompagné du capitaine Nicolas Barrow du centre de secours Saint-Gilles. L’espoir de la fondation est de financer 14 chiens d’assistance légale d’ici 2025. Avec plus de 150 salariés, dont 150 étrangers, représentant 50 nationalités chez Emargos, Royal Canin est la première entreprise privée de la Garde. Pas mal pour un cinquantenaire.

Jardin Normand

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button