Faustine Bollaert : l’aveu inattendu de son mari Maxime Chattam à la fin de son dernier livre

Souvent, Maxim Chatham prononçait des mots doux pour Faustine Bolarte et leurs enfants. Mais dans son dernier livre, l’auteur avoue avoir… menti à Peter et Abby, pour son propre bien.

Pour Faustin Bolarte comme pour Maxim Chatham, la famille est la chose la plus importante. Les heureux parents, hôtes et écrivains d’Abby et Peter sont également plus amoureux que jamais. Le 3 novembre, c’est avec grand plaisir que les présentateurs Ça commence aujourd’hui Arrivée à la librairie pour découvrir le dernier roman de son mari dans les rayons, Stabilité du prédateur. Comme souvent dans ses livres, l’auteur a inclus un petit hommage à sa femme et à leurs enfants à la fin de son manuscrit. “Parfois, ma femme lit un chapitre que je viens d’écrire, et elle me regarde en silence pendant quelques secondes. Je sais qu’elle se demande ce qui se passe dans ma tête pour avoir une telle pensée.”D’abord écrit Maxim Chatham dans son livre Credentials.

Lire Aussi :  Un livre qui rend hommage à la mémoire des Poilus calvais

Dans le prolongement de sa gratitude, Maxim Chatham a fait de petites et amusantes assurances au sujet de ses deux enfants… qui ne connaissent pas grand-chose à son métier. “Ils pensent que je n’écris que des” livres effrayants “. Auteur assuré. Ils me serrent toujours dans leurs bras quand je descends du bureau, quand j’ai l’air un peu déplacé. Excluant Peter et Abby du mensonge, le mari de Faustine Bolarte s’adresse alors aux personnes qui lisent ses livres pour leur demander leur aide précieuse : “Chers lecteurs, ne gâchez pas tout en leur disant la vérité, merci”.

Lire Aussi :  Au Cirque d’hiver, à Paris, le baptême cathartique de Redcar, ex-Chris, ex-Christine and the Queens

Maxim Chatham : “Il fallait que je rencontre Faustine pour ça”

“Abby et Peter, je vous aime. Vous donnez un sens à la vie. C’est une grande responsabilité. Et rassurez-vous, vous n’avez rien à faire pour y faire face. Soyez simplement vous. Le reste est votre rôle de parents, Auteur, un vrai père poule conclusion. Et ce n’est pas la première fois que Maxim Chatham dédie une de ses oeuvres à sa femme. “A ma femme, Faustine, qui m’a permis de distinguer le délire du bonheur”Il a notamment écrit illusionEn 2020. Il a ensuite expliqué le sens de la phrase triviale: “Parfois dans la vie, on a la chance de rencontrer des gens qui nous montrent qu’on réfléchissait et qu’on était content de ce qu’on avait…”

Lire Aussi :  Armide - Paris - Critique

“Quand j’ai écrit cette dédicace, je me suis dit : ‘il y a une explication’, Il s’est souvenu de toi sur les plateaux de C, tellement heureux. Il m’a regardé et il a dit : “J’espère que j’ai bien compris”. Pendant longtemps, comme beaucoup d’hommes, j’ai cru à l’amour ou du moins à l’illusion de ce qu’est le bonheur. A un moment, j’ai compris que créer ensemble ce n’était pas ça, mais c’était autre chose. Il fallait que je voie Faustine pour ça.” Le 1er septembre, Maxime Chatham et Faustine Bolarte ont célébré leur dixième anniversaire de mariage avec le retour de leurs enfants. À partir de 2010 et ils se sont rencontrés dans une émission qu’il a présentée Européen 1Ils ne se quittent jamais.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button