France – Afrique du Sud : ces Bleus sont extraordinaires ! Les joueurs du XV de France ont battu les champions du monde

le besoin
Vainqueur des champions du monde dans un match d’une intensité effrénée et d’un suspense haletant, l’équipe des Tricolores a signé hier soir, sur le volcan de Marseille, sa 12e victoire consécutive.

A vrai dire, Gaël Fickou avait un peu préparé le terrain, pour le choc : “J’ai eu quelques matches dans ma vie avec les Ultras de l’OM au Vélodrome : c’est la guerre, un truc de fou… Pour moi, Ce stade a la meilleure ambiance d’Europe.”

Non que le Stade de France, ces deux dernières années, ne soit pas devenu un “chaudron”, comme veulent désormais le définir les Tricolores. Mais la peuchère, la folie avec laquelle nous avons eu le plaisir d’assister aux Bleus hier soir, à Marseille, force est de constater qu’il existe peu d’équivalents dans notre petit monde…

Lire la suite:
XV de France : Antoine Dupont, disqualifié pour carton rouge, peut-il jouer à Toulouse contre le Japon ? Question après France – Afrique du Sud

Lire Aussi :  ce qu'il faut retenir du rassemblement dans les Deux-Sèvres

Vous dites le jeu lui-même ? Il est plus en phase avec ce qu’on attend de lui et, entre les deux équipes les plus denses du circuit international (la France a un pack de 926 kg, contre 918 kg pour l’Afrique du Sud), la lutte est intense, sauvage et déconseillée pour le les plus fragiles d’entre nous. Après douze minutes de jeu, l’ailier sud-africain Pieter-Steph du Toit s’est donc jeté sur Jonathan Danty et a été immédiatement expulsé par Wayne Barnes.

Dans la foulée, les joueurs sud-africains ont été réduits à quatorze, Danty a quitté le terrain avec un plancher orbital fissuré, Yoram Moefana a été remplacé au centre et Sekou Macalou, l’habituel n°8 français, est entré sur l’aile gauche. Désireux de venger le départ de Danty, les Bleus ont ensuite été percés par Cyril Baille.

Lire la suite:
France – Afrique du Sud : Quelle guerre ! Les Blues ont remporté une victoire coûteuse contre les combattants Springbok

Mais les Springboks, à quatorze ans, forts comme mille hommes, l’emportaient encore dans tous les impacts ainsi qu’au niveau des mauls pénétrants et des combats en avant généraux : menés par les géants d’entre eux, les champions du monde brisaient ainsi le Tricolores parce que, pour la première fois, Thibaud Flament et Cyril Baille (blessé) se sont fait amputer les jambes après une demi-heure de jeu, puis Antoine Dupont, expulsé après un tacle sur le ballon dangereux de Cheslin Kolbe. Vous avez dit boucher ?

Lire Aussi :  Deux enfants tués dans un incendie en Aveyron : victimes, réactions... ce que l'on sait du terrible drame survenu ce samedi

Le procès de Falatea en sauveur !

A Marseille, l’échauffement de Thomas Ramos a permis aux Bleus de ne pas perdre de vue le sujet d’un match où ils ont fini par voir peu de balle mais les Springboks, dépassés par Eben Etzebeth en début de partie, ont toutefois égalisé malgré tout. une deuxième tentative depuis la touche, par l’ailier Kurt-Lee Arendse.

Lire la suite:
France – Afrique du Sud : Macalou explose, Ollivon domine ! Les notes gagnantes des Bleus champions du monde

Lire Aussi :  Coupe du monde | Equipe de France : Et si Kylian Mbappé était devenu un bon joueur de la tête ?

Dominateurs mais courageux, les Tricolores ont répondu en fin de match avec l’effort de Sipili Falatea, entré à la place d’Uini Atonio, suivi d’un nouveau penalty de Thomas Ramos et, à l’époque, le stade Vélodrome, tel un volcan. , a explosé de manière décisive et a célébré ses Tricolores, qui ont battu le champion du monde et gagné pour la douzième fois consécutive.

Au bout du compte, ce succès déchirant n’en est pas moins un bon rappel réaliste et bienvenu aux favoris prématurés des Bleus pour la prochaine Coupe du monde : à un an de l’épreuve reine, débute le XV de France. s’est soudain rendu compte que son jeu avait été en partie décodé par ses adversaires et les Boks, si destructeurs à l’impact à Marseille, étaient loin de lâcher leurs ceintures. Mais seule la victoire est belle, n’est-ce pas ?

Lire la suite:
France-Afrique du Sud : le XV de France l’emporte sur les Springboks après une grosse escarmouche

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button