“Il n’y avait pas d’eau. L’électricité et la climatisation ne marchent pas”, Les supporters du “fan village” de Doha en colère

Non loin de Doha, dans l’un des villages des supporters du Qatar pour la Coupe du monde 2022, des dégâts ont empêché les supporters de profiter de chambres temporaires installées à l’intérieur de conteneurs. Après les sujets de BFMTV et RMC, le Comité Suprême a donné son avis.

Tout ne s’est pas passé comme prévu dans le “fan village” du Qatar. Ce lotissement temporaire dessert une partie des 350 000 personnes qui doivent être hébergées chaque jour à Doha pendant la Coupe du monde 2022. Mais le défi logistique, que le pays hôte prépare depuis plus de dix ans, a subi de sérieux revers. BFMTV se rend dans l’un de ces lieux, à quinze minutes du centre-ville de la capitale. 6 500 chambres construites dans des préfabriqués en forme de conteneurs ont été assemblées, mais certaines ne sont pas encore terminées.

Lire Aussi :  PSG - Christophe Galtier, quatre mois au presque parfait : "Le seul petit regret, c'est de ne pas avoir battu Benfica"

Dans le couloir, de nombreux supporters ont porté plainte. Bien que le concours ait bien commencé, les ouvriers sont encore en train d’aménager la salle. Le Qatar est-il prêt à gérer cet afflux de supporters ? Yvan, un supporter français retrouvé, en a fait les frais. Pour 200 euros la nuit, il ne s’attendait pas à un tel accueil. “C’était sale partout, avec de la poussière de chantier, même sur le lit. Les photos étaient bonnes, sur le site. Et quand tu es arrivé, c’était autre chose”, a-t-il témoigné, abasourdi.

Deux autres supporters français, arrivés quelques heures plus tôt, songeaient déjà à quitter les lieux. “Il n’y a pas d’eau. L’électricité et la climatisation ne fonctionnent pas”, a déploré l’un d’eux, avant de pointer l’état déplorable de la salle de bain de sa chambre, avec de l’eau souterraine et une douche irrégulière.

Lire Aussi :  XV de France. Mais au fait, avait-on déjà vu une 3ème ligne Jelonch - Ollivon - Alldritt ?

Le problème de la “négligence”

Signaler ces problèmes fait que l’on se sent mal. Alors que BFMTV filmait le conteneur encore en cours de montage, un homme s’est approché. Il se présente comme responsable du site. « Avez-vous la permission de filmer ? a-t-il demandé avant d’emmener le journaliste hors de vue pour regarder les images captées par la caméra et tenter de le menacer. « Pouvez-vous supprimer cette image ? (…) Ne créez pas de problèmes pour le pays. Cela peut prendre une grande part, vous ne savez pas. La situation est très tendue et vous allez passer une mauvaise journée. Je ne veux pas que tu passes une mauvaise journée”.

Le Comité Suprême de la Coupe du Monde, dans une réponse à RMC Sport, a reconnu la “négligence” et les dégâts dans le placement de ce fan village : “Nous sommes conscients que certains supporters ont connu des retards lors de l’enregistrement au Fan village et cela est dû à la négligence des propriétaires et des exploitants. Certaines de ces installations, qui sont livrées et gérées par différentes entités privées, ne répondent pas aux normes requises et attendues par les supporters ».

Lire Aussi :  "Mbappé a la capacité de résoudre les problèmes", salue Deschamps après la qualification des Bleus en quart de finale

Quelques heures après la fusillade, près de 200 personnes ont été évacuées pour être réinstallées. “Bien que le site soit géré par une entité privée et indépendante, la correction des problèmes constatés reste la priorité du Comité suprême, assurent les organisateurs. Des remboursements complets et des options d’hébergement alternatives gratuites pour la durée de leur séjour sont proposés aux supporters concernés”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button