Jonelle Price remporte le Concours complet international 5* de Pau

Quatre points de pénalité signifient un recul de trois places au classement (4e, 34,6 points), au profit de la numéro deux mondiale Jonelle Price (31,3 points, Grappa Nera), dont le timing sans faute était juste avant le passage de l’Anglais.

“Affaire de famille”

Médaillée de bronze en 2012 aux Jeux de Londres et aux derniers Championnats du monde à Praton, la Néo-Zélandaise a vécu sa victoire par procuration en mettant pied à terre. “Je mentirais si je disais que ma première réaction n’était pas la fête”, avoue l’épouse de Tim Price, le vainqueur de Pau en 2021. Je n’ai pas vu la barre baisser, je me suis juste concentrée sur le temps pour voir si ça allait être suffisant pour battre la limite de temps que je peux le faire. »

Lire Aussi :  EN DIRECT - Guerre en Ukraine: "Nous étions terrifiés par l'armée russe", témoignent des habitants de Kherson

Le Britannique accuse un retard de six petits centièmes (79”94 pour la limite fixée par le planificateur de parcours à 80”). “J’ai remporté mon premier événement 5* à 38 ans”, calcule Price. David est beaucoup plus jeune que moi, il aura le temps de conquérir les autres.

La vengeance de Laghouag

Même sourire malicieux pour le double médaillé olympique (or à Rio, bronze à Tokyo) Karim Florent Laghouag, qui saute la ligne. Une deuxième place à la saveur particulière pour le compatriote de Roubaix qui, comme l’an dernier au Japon, a piloté le Triton Fontaine. « J’ai eu quelques bas cette saison (la mauvaise forme de Triton Fontaine et la mort soudaine d’Eton, l’un de ses grands espoirs pour les prochains JO de Paris le 14 octobre, ndlr). C’est une belle revanche, j’ai vraiment apprécié ça ici avec Triton. La seule chose qui pourrait arriver est le regret d’une erreur commise lors d’une épreuve de dressage. « Si je savais qu’il m’en coûterait autant de changer de direction en deux étapes… Mais dans l’ensemble, je suis ravi. Je veux vraiment être deuxième quand Jonelle gagnera. »

“Je peux voir cette compétition s’améliorer avec le temps. Il est l’un des meilleurs, nous talonnons Badminton, Burghley… »

Fort de la formation retenue, le CCI 5* de Pau remporte également tous les points. « Nous sommes bien placés, nous pensons toujours que c’est génial. Mais je viens ici depuis pas mal d’années maintenant et je vois cette compétition s’améliorer avec le temps. C’est l’une des meilleures, suivie de près par le Badminton et le Burghley (les deux compétitions 5* les plus prestigieuses sur sept, NDLR). C’est un événement incroyable, avec un public immense, ce qui est particulièrement important dans notre discipline. »

Lire Aussi :  Syrie. Les familles des « disparu·e·s » méritent des réponses

Et pour l’impact régional des sports équestres, qui a réuni 40 000 personnes autour du domaine de Sers pendant les quatre jours de cet événement. Un succès populaire et sportif qui permet à l’épreuve béarnaise de s’ancrer parmi les rendez-vous incontournables de la compétition internationale dans les disciplines.

Lire Aussi :  des bombardements sur plusieurs villages dans l’Est et une armée russe qui fortifie ses positions dans le Sud

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button