la SNCF jugée coupable d’homicides et de blessures involontaires

La SNCF est 300 000 euros d’amende. OFFRIRDeux autres prévenus, un ancien cheminot et SNCF Réseau, ont été libérés lors de la catastrophe ferroviaire de Brétigny en juillet 2013.

Messages rédigés par

Posté

Mise à jour

Temps de lecture: 1 minute.

Après huit semaines de procès, la SNCF a été reconnue coupable par le tribunal d’instance d’Evry de meurtre et lésions corporelles involontaires, mercredi 26 octobre, neuf ans après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait sept morts et des centaines de personnes. . blessée.

Lire Aussi :  le message rassurant de Kimpembe, qui a rejoué avec le PSG avant la Coupe du monde

>> Accident de train à Brétigny-sur-Orge : une lecture incontournable pour comprendre les enjeux du procès, près de neuf ans après la catastrophe

Le président du tribunal a expliqué que la SNCF avait été condamnée à une amende de 300 000 euros, soit plus que les 225 000 dus pour la récidive judiciaire de l’entreprise en matière d’homicide involontaire, a expliqué le président du tribunal, soulignant que la SNCF avait atteint un chiffre d’affaires de 34,8 milliards d’euros en 2021. La SNCF a été condamnée pour manquement à ses devoirs de maintenance, en tant qu’héritière criminelle de la SNCF Infra, chargée de la maintenance au moment des faits.

Lire Aussi :  rejet de la plainte de l'Ordre des médecins contre le Pr Perronne

En revanche, le gestionnaire ferroviaire SNCF Réseau (ex-Réseau Ferré de France) a été libéré, Laurent Waton, un ancien cadre ferroviaire qui a effectué le dernier voyage de surveillance, huit jours avant le drame.

Le 12 juillet 2013, la rotation d’une attelle, gros métal reliant deux voies, a provoqué le déraillement de la rame Intercités Paris-Limoges, à Brétigny, au sud de Paris. Cette rotation, a indiqué le tribunal, résultait de la progression d’une fissure dans l’un des cœurs du traqueur, une fissure découverte en 2008 mais mal surveillée depuis cinq ans. “Cette défaillance de la surveillance cardiaque est certainement liée au déraillement”Le président l’a annoncé, anéantissant la protection de la SNCF, qui attribuait le crash à un défaut indécelable de l’acier.

Lire Aussi :  L'Argentine loin devant la meute, la France en embuscade : Vos pronos pour : Vos pronostics pour la Coupe du monde 2022



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button