Labellisée BCorp, l’entreprise Kanata.fr opte pour le #GreenFriday

Le choix tient en un mot : persévérance. Attachée au développement continu de son activité, la société morbihanyenne Kanata.fr, basée à Locueltas près de Van, a fait le choix délibéré de boycotter le Black Friday “et ses promotions monstrueuses”, le collectif “fait “Remake Fried Green” en sa faveur. Des campagnes pour une consommation éco-responsable et des prix stables tout au long de l’année.

Docteur

Si la position écologiste est unanime, elle se heurte à la réalité de la consommation… Choisir de ne pas faire le Black Friday n’est pas simple en tant qu’entreprise et en tant que citoyen. Les peurs et les tentations sont importantes, mais elles ne doivent pas nous éloigner de nos croyances. Depuis plusieurs années, Kanata s’engage à promouvoir et promouvoir les alternatives au Black Friday, notamment en participant à la collecte « Make Friday Green Again », qui vise à lutter contre les changements climatiques avec des bases de dépenses saines réhabilitées.», explique et argumente Lorne Guenego, directeur de la société morbihannaise Kanata.fr, un site de e-commerce de produits nord-américains.

Lire Aussi :  Comment l’économie russe résiste au choc des sanctions

Promouvoir un commerce responsable en important des produits d’Atlantique vendus en ligne ? L’énorme écart peut paraître contradictoire à certains, il a été réduit à néant par les valeurs et l’engagement de la jeune équipe qui a repris ce site e-commerce il y a quatre ans. “Dès que j’ai repris l’entreprise, ce qui correspond à mes aspirations au multiculturalisme et à l’harmonie mondiale, j’ai pris des décisions fondamentales concernant le transport et l’emballage de nos marchandises, arrêtant l’utilisation des avions et des plastiques.”, pièce par pièce Laure Anne Guénégo. Depuis qu’elle a repris les rênes de cette TPE, tous les envois à destination du Canada et/ou des Etats-Unis voyagent en continu : par voie terrestre puis maritime pour transporter 4 à 5 conteneurs du Morbihan déplace l’entreprise. “Pour nos colis, nous recyclons le carton pour l’emballage et coupons le papier en fines lanières comme ouate.“, révèle la jeune femme.

Lire Aussi :  les énergies renouvelables, jackpot pour l'État

Ces choix et pratiques responsables pèsent dans l’attribution du label B Corp à Kanta. Le choix de ne pas encourager les dépenses excessives le matin du Black Friday renforce cette reconnaissance. ” Au lieu de cela, nous organisons des opérations anti-déchets et plaidons pour la communauté de “commune comme mer”. N’agis pas.

Lire Aussi :  Environnement. Cette entreprise du Cotentin recherche des munitions dans un lac en Suisse

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button