Le calendrier CPU AMD et Intel perturbé ?


Depuis plusieurs jours, de nombreuses rumeurs et articles (tournant pour la plupart autour d’une même source) provoquent des perturbations majeures concernant le calendrier des prochains processeurs d’AMD et d’INTEL. Mais force est d’admettre que c’est le dernier qui peut le plus changer la feuille de route. Tout d’abord, sachez que ce petit test résume simplement ces rumeurs et donne notre point de vue surtout en l’absence de toute information solide de la part d’Intel.

Calendrier 2023 cpu amd intel
(Photo : Shutterstock/Pawarun Chitchirachan)

AMD Zen 4 X3D : Seulement deux processeurs en 2023 ?

Alors que les critiques du nouveau Ryzen 7000 sont généralement bonnes, la tendance générale favorise Intel. En conséquence, certains disent que nous pouvons nous attendre à une éventuelle sortie de processeurs Ryzen 7000 X3D pour les jeux. On sait que ces processeurs coûteront cher à AMD, mais une gamme de 4 processeurs X3D était prévue pour forcer une décision contre Intel. Cependant, il semble qu’AMD ne prévoit de proposer que les Ryzen 5 7600X3D et Ryzen 7 7700X3D. La limitation à 6 et 8 cœurs sur les deux processeurs peut en décevoir certains, mais c’est relativement logique pour l’objectif de jeu recherché. Autre rumeur sur le sujet, si ces versions X3D devaient être introduites en début d’année (au CES 2023 ?), la commercialisation pourrait n’intervenir qu’en mars ou avril 2023.

Lire Aussi :  Comment l’Isae-Supaéro est devenue l'une (voire la) meilleure pouponnière d’astronautes
Ryzen 7000 X3D
AMD et Intel rompent le calendrier CPU 2023…

Intel : Une feuille de route sérieusement cassée ?

Malgré de nombreuses autres informations et rumeurs qui font encore avancer la feuille de route d’Intel, nous savons qu’Intel devra déplacer la mise à jour du socket Meteor Lake et LGA 1851 vers 2024. égouttoir La personne qui a mentionné le Zen 4 X3D est particulièrement dérangeante et va à l’encontre de la tendance émergente. Pire, les Bleus risquent d’envahir le terrain pour obliger leurs clients à “attendre”. Mise à jour du lac Raptor, c’est-à-dire que des processeurs similaires offrent une petite augmentation de la fréquence d’horloge de 100 à 200 MHz en utilisant l’optimisation du processus de gravure. Intel ne mettra donc ses nouveautés sur la table qu’en 2024, mais là encore de manière surprenante. Ainsi, Meteor Lake arrivera en 2024, mais on pourrait voir les terres d’Arrow Lake dans quelques mois. Comment expliquer cette situation ? Toujours approprié égouttoir, Intel veut que les deux lignes correspondent. Par conséquent, Meteor Lake peut concentrer sa composition sur des performances limitées à six cœurs et des processeurs efficaces à 16 cœurs et peut être particulièrement agressif pour les ordinateurs portables, tandis qu’Arrow Lake conviendra aux ordinateurs de bureau avec jusqu’à huit performances, en conservant les mêmes 16 cœurs efficaces.

Lire Aussi :  Dragonflight : Guide des Courses du Vol à dos de dragon - World of Warcraft

Intel Meteor Lake 7 nm

Voici ce qu’il faut dire sur ces rumeurs et à quoi s’attendre en 2023

Voici une “vérification” très inquiétante du calendrier. En particulier, nous avons volontairement rejeté certaines autres rumeurs qui provoquent un changement dans le processus de gravure de Meteor Lake, car cette histoire ne nous semble pas crédible. Concernant cet écart affectant AMD et Intel encore plus puissant, là encore il faut être prudent, car si les brèves informations sur le sujet se multiplient, ils n’utiliseront la même source que quelques jours. Cependant, avec un certain gain d’altitude, cette histoire peut avoir un sens.

Lire Aussi :  ARM est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?

Après une inflation massive, notamment des composants PC, une “pause” pourrait être bonne pour tout le monde. En plus de la conjoncture économique, le ventilateur du PC s’est rempli de remplacement de socket AMD, de passage en DDR5, de changements d’alimentation (de plus en plus nécessaires au niveau de la puissance et des standards)… avec l’explosion des prix des cartes graphiques et des cartes mères (à dans une moindre mesure).

Il ne serait donc pas si fou de considérer 2023 comme une année de transition. A noter toutefois que cette vision est une simple vision globale du marché et une prise en compte prioritaire du client final… Des considérations qui ne correspondent pas forcément à la vision des constructeurs.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button