le message rassurant de Kimpembe, qui a rejoué avec le PSG avant la Coupe du monde

Après une incertitude pour la Coupe du monde en raison d’une fracture au tendon d’Achille, Presnel Kimpembe a repris le chemin de l’action dimanche lors de la victoire (5-0) du PSG face à l’AJ Auxerre lors de la 15e journée de Ligue 1 à la veille du match. Coupe du monde, le défenseur parisien veut être rassuré sur son état de santé.

Quelques minutes de jeu avant de retrouver l’équipe de France. Presnel Kimpembe a été impliqué dans la victoire dimanche du PSG face à l’AJ Auxerre (5-0) lors de la 15e journée de Ligue 1. Le défenseur du club parisien a remplacé Sergio Ramos à la 75e minute, de quoi montrer des signes de sérénité pour la Coupe du monde au Qatar. .

Lire Aussi :  nucléaire, éolien, solaire, à quoi tournera la France de demain ? Le débat public s’ouvre

Choisi par Didier Deschamps pour la Coupe du monde, “Presko” doit être prêt pour le premier match des Bleus le 22 novembre face à l’Australie. “Je vais très bien, j’ai eu la chance de rejouer dans quelques minutes, ça fait du bien. Rien à dire. Beau temps, gens, bon match, nous en profitons.” personne intéressée après le match contre l’AJA, devant le micro de Prime Video. Ma vitesse ? Je vais bien, sinon je ne pourrais pas jouer pendant quelques minutes. J’ai rejoué sans crainte. Je m’y suis bien préparé, c’est vrai que j’ai eu des moments difficiles avec ces blessures, mais si je suis de retour sur le terrain, ça veut dire que tout va bien. “

Jouer 90 minutes ? “Tout est dans la tête”

Touché à la cuisse en début de saison, Presnel Kimpembe est en proie à des problèmes de tendon d’Achille ces derniers jours, rendant incertaine sa présence dans l’effectif de Didier Deschamps. Mais le champion du monde 2018 n’en doute pas. “Non. Je suis quelqu’un qui aime avancer jour après jour, je n’aime pas les regrets, je fais toujours de mon mieux pour revenir”, a déclaré le joueur de 27 ans. Concernant la possibilité de jouer 90 minutes avec l’équipe de France, le défenseur du PSG a assuré que “ce n’est pas grave” car “tout est dans la tête”.

Lire Aussi :  CARTES. Médecin généraliste, ophtalmo, gynéco, pédiatre : l'inquiétante carte de France des déserts médicaux

Avec un remplaçant en 2018, Presnel Kimpembe peut prendre le poste de titulaire au bout de 4 ans. La première étape, qui consistait à remonter le temps pour rejoindre le groupe, était garantie. « Bien sûr, nous sommes très heureux. Ça faisait un moment qu’on pensait à cette Coupe du monde, ça nous trottait dans la tête alors même qu’on a des obligations envers le club, a dit Kimpembe, à propos de son envie d’être dans le groupe d’abord. Une partie du championnat est terminée, on va pouvoir se concentrer sur l’équipe de France. “

Lire Aussi :  Qatar 2022 : Un petit tour et puis s'en va : la France peut-elle échapper à la malédiction du champion du monde ?

“Pas inquiet” des diverses absences de cette Coupe du monde ou du fait que plusieurs joueurs soient blessés, Presnel Kimpembe estime que la France a “un vivier incroyable”. Pour défendre leur titre, les Bleus devront sortir de la poule composée du Danemark et de la Tunisie.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button