Le mobilier et les objets d’art d’Anne-Aymone et Valéry Giscard d’Estaing aux enchères

La maison de ventes Beausaint Lefebvre et associés organisera la vente de 181 lots, dont des porcelaines, des pendules, des bronzes, qui représentaient la demeure parisienne du XVI, au Drout le 13 décembre.E Couple de couple.

Le 13 décembre, la maison de ventes Beaussant Lefèvre et Associés proposera une vente de mobilier et d’objets d’art issus des collections d’Anne-Aymone et Valéry Giscard d’Estaing. Les 181 lots figurant au catalogue présentent la résidence parisienne de la rue Benoville, où la famille s’est installée après leur mariage en 1952 et que la veuve de l’ancien président de la République avait récemment quittée. La collection rassemble des objets de grande qualité, livres, porcelaines, horloges, meubles, bronzes, provenant de sources prestigieuses, qui partagent le goût du raffinement du XVIIIe siècle tout au long des 68 années de mariage d’un couple.E siècle français.

Anne-Emon de Brandes et Valérie Giscard d’Estaing se sont mariés le 17 décembre 1952 et ont eu quatre enfants : Valérie-Anne, Henri, Louis et Jacinthe. Installée rue Benoville à Paris, la famille ne quittera pas son domicile pour vivre à l’Elysée. Le décor était composé à la fois de meubles de famille issus des collections Schneider et Brents et des acquisitions du couple. Valéry Giscard d’Estaing était un véritable amateur de mobilier XVIIIèmeE siècle, admirateur de Louis XV, grand connaisseur de porcelaine et expert en poterie de Clermont-Ferrand.

Lire Aussi :  Avec son dernier livre, Bob Dylan connaît la chanson
Un bureau Louis XVI porte l’estampille Garnier, surmonté d’un coffret en carton avec baromètre et régulateur à mercure signé François Agron. Maison Beaussant Lefèvre et associés

L’une des pièces les plus exceptionnelles de cet ensemble est sans doute ce grand bureau estampillé Garnier d’époque Louis XVI, surmonté d’un coffret en carton portant la signature du baromètre et régulateur à mercure, l’un des plus grands horlogers de Paris. connu pour ses mouvements complexes (anumana). 300/400 000 €). Ce meuble fait partie d’une série très comparable de Pierre Garnier, dont l’une est conservée au Musée Gulbenkian de Lisbonne, une autre à la Huntington Library de San Marino en Californie, la troisième appartenant au marquis de Bath à Longleat. . dans le Somerset et le quatrième, cité comme appartenant à Talleyrand, était autrefois au château de Sagan. Celui de la collection Anne-Emon et Valéry Giscard d’Estaing a été exécuté par Garnier pour le duc de la Vallière, vers la fin du règne de Louis XV, et provenait de la succession d’Anne-Emon Giscard, général de Brantes, grand-père d’Anne-Emon. d’Estaing.

Porcelaine de Sèvres

La porcelaine était l’une des passions d’Anne-Emon et de Valérie Giscard d’Estaing, qui recevaient leurs invités dans de la vaisselle ancienne. Si plus de 20 lots de porcelaine de Sèvres du XVIIIe siècle proviennent de la Collection Schneider, la famille d’Anne-Emon Giscard d’Estaing, l’ancien président en était l’inventeur originel et gérait lui-même la collection. Témoignage de leur goût pour l’histoire et l’époque de Louis XV, deux assiettes en porcelaine de Sèvres”Petits vases et guirlandesComtesse du Barry avec son monogramme au centreBD(estimation 12/15 000 €). A noter également une paire de seaux à bouteilles en porcelaine de Sèvres probablement fournie en 1760 pour Antoine-René de Voir d’Argenson, marquis de Poulmy, ou pour Madame Lair la même année. Ils sont datés “EPour l’année 1758 (estimation 30/40 000 €).

Lire Aussi :  Femmes battues - l'apparition de Marlène Schiappa dans le documentaire divise les internautes

Une impressionnante pendule Empire en bronze doré, imitant une fontaine, réplique dessinée par Charles Percier et inaugurée par Bonaparte en 1803 pour commémorer l’anniversaire de Dessaix, Dauphin pour Marengo (estimation 20/30 000 €) Placée Une horloge de la fin du XVIIIe siècleE Century, qui représente l’horloger du Roi, signée Bouchet au Kingmaker, s’apparente à la collection British Crown (estimation 6/8000 €).

Parmi les tableaux, dont la plupart représentent des portraits, la représentation du duc de Choiseul par Adélaïde Labill-garde est particulièrement intéressante (est. 30/50 000 €). Seules soixante-dix œuvres de l’artiste sont connues, dont beaucoup sont conservées dans des musées. Le pastelliste, miniaturiste et peintre de renom, admis à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1783 sous le nom d’Elisabeth Vigie Le Brun, sera invité à Versailles pour peindre des portraits de la famille du roi Louis XVI. Ces commandes de la famille royale ont donné à Adélaïde Labiel-Garde une réputation populaire parmi les membres de l’aristocratie. Au moment de la Révolution, elle cherche un autre client et va exécuter les portraits des Quatorze Députés, dont Talleyrand et Robespierre.

Lire Aussi :  Tous contre tous - Paul Jankowski :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.

Un bronze signé Rodin

Un buste signé d’Auguste Rodin représentant Gustav Mahler. Maison Beaussant Lefèvre et associés

Parmi les oeuvres d’art, un buste d’Auguste Rodin représentant Gustav Mahler de 1973/1974 se trouve dans la collection d’Anne-Aimone et Valéry Giscard d’Estaing. L’épouse du compositeur, propriétaire du bronze, rapporte que les dix séances de pose entre ces deux personnalités volontaires (estimation 20/30 000 €) ont été éprouvantes.
Enfin, une vingtaine d’ouvrages, dont un bel ensemble sur l’Ordre de Malte, un plan de Paris de Turgot de 1739 (est. 1 500/2 000 euros) et un livre de Zhao Wu Qi, signés témoignent de leur goût pour l’histoire. Art. La monographie de Zhao Wu Ki est une aquarelle originale signée et datée pleine de “87(estimation 8 000/12 000 €).

Par Beaussant-Lefèvre et Associés Mardi 13 décembre à 14h – Paris – Drout Richelieu – Salles 5 et 6. Expositions publiques Samedi 10 et lundi 12 décembre de 11h à 18h, Mardi 13 décembre de 11h à 12h

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button