Les États-Unis s’inquiètent du développement rapide de l’arsenal nucléaire chinois

“Ils développent leurs capacités sur le terrain plus rapidement que nous”, a insisté l’amiral Charles Richard, chef du Commandement stratégique américain, qui est en charge des armes nucléaires américaines.

L’augmentation des capacités militaires chinoises, notamment nucléaires, inquiète l’amiral Charles Richard, commandant du Commandement stratégique américain en charge des armes nucléaires américaines. “Si je juge notre niveau de dissuasion vis-à-vis de la Chine, le navire coule lentement. Ça coule lentement, mais ça coule parce qu’en gros, ils développent leurs compétences au sol plus vite que nous“, s’est-il inquiété avant la conférence annuelle de la Ligue navale des forces sous-marines, selon CNN.

Lire Aussi :  En Inde, un pont s’effondre et fait au moins 132 morts

Cette production comporteraun problème à court terme», a-t-il prévenu, avant d’ajouter : « À mesure que ces courbes se maintiennent, peu importe la qualité de notre plan opérationnel, la qualité de nos commandants ou la qualité de nos forces, nous n’en aurons pas assez.“. “Les capacités sous-marines sont toujours le… peut-être le seul véritable avantage asymétrique que nous ayons encore contre nos adversaires“, a-t-il poursuivi, selon des extraits fournis par le département américain de la Défense.

L’amiral a noté que “cette crise ukrainienne […] c’est juste un échauffement“. “Le grand moment arrive. Et il ne faudra pas longtemps avant que nous rencontrions des défis que nous n’avons pas vus depuis longtemps“. Il a aussi insisté sur le fait que les Etats-Unis doivent rapidement augmenter leur capacité à produire rapidement du matériel militaire, quitte à s’inspirer du passé.”Avant, on savait aller vite, mais on en a perdu l’art“. Comme il énumère plusieurs succès militaires américains, il exige que les États-Unis reviennent à un état d’esprit conquérant et productif.”Sinon, la Chine nous dépassera tout simplement et la Russie n’ira nulle part si tôt.“.

Lire Aussi :  Nancy Pelosi témoigne après l’agression de son mari

L’an dernier, l’amiral Charles Richard prévenait déjà : “Nous assistons à une percée stratégique de la Chine. La croissance et la modernisation explosives de ses forces nucléaires et conventionnelles ne peuvent être que ce que je qualifie d’époustouflante, et franchement, le mot époustouflant n’est peut-être pas suffisant.“. L’administration Biden l’a décrit comme”le principal concurrent mondial“, la Chine a”il prévoit probablement d’avoir au moins 1 000 ogives livrables d’ici la fin de la décennie“, pouvait-on lire dans Examen de la posture nucléaire.

VOIR ÉGALEMENT – La guerre en Ukraine : où en est la Chine ?

Lire Aussi :  Trump officialisera mardi sa candidature à la présidentielle de 2024, selon un conseiller

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button