l’histoire vraie derrière le film

Ce lundi 28 novembre, les téléspectateurs de France 3 pourront regarder Une croyance intime, Un film dramatique réalisé par Antoine Ramboltet sorti en salles en février 2019. L’histoire commence le 27 février 2000, après la disparition de Suzanne Viguier.. Cette mère de trois enfants a disparu sans laisser de trace. très bientôt, Son mari, Jacques Viguier, est soupçonné de l’avoir assassinée. Après avoir été juré au procès de l’accusé, nora (Marina Foys), qui connaît Clémence, la fille aînée de Viguer, Décide de tout faire pour acquitter l’hommeCraignant une erreur judiciaire. Elle appelle alors l’avocat Eric DuPont-Moretti (Olivier Gourmet) lors de sa défense de Jacques Viguier Audience du deuxième appel, neuf ans plus tard. Le temps de la barre conduira alors à A Bataille féroce Au tribunal contre l’injustice…

Lire Aussi :  Blandine, une jeune cherbourgeoise présidente du jury du Prix Goncourt des lycéens !

Un film basé sur une véritable affaire judiciaire

L’histoire de cet excellent thriller judiciaire, et les noms de ses héros, vous disent sûrement quelque chose. Ce long métrage est en fait inspiré de faits réels. Le film trace Suzanne Blanche, épouse de Jacques Viguier, est portée disparue, déposée le 27 février 2000.. Son corps n’a jamais été retrouvé. Accusé du meurtre de sa femme, Jacques Viguier a été acquitté une première fois le 30 avril 2009, lors d’un premier procès devant la cour d’assises de la Haute-Garonne à la suite des déclarations d’Olivier Durandet, qui se présentait comme l’amant de Suzanne, au bout de dix jours. de plaidoirie, le 30 avril 2009 mais le 4 mai 2009, le procureur général près la cour d’appel de Toulouse a fait appel de la décision de la cour d’assises. Défendu exclusivement par Eric DuPont-Moretti lors de ce procès en appel, Jacques Viguier a été acquitté après délibération en mars 2010.

Acteurs ayant joué les personnages principaux

Pour rester au plus proche de la réalité, Le seul personnage moteur de Nora, interprété par Marina Foys, a été inventé Pour suivre l’intrigue d’un certain point de vue. Tous les autres acteurs représentent des personnes ayant réellement participé au procès de l’affaire Viguer. Olivier Gourmet a ainsi prêté ses traits à l’avocat de la défense et actuel ministre de la Justice Eric DuPont-Moretti, tandis que Laurent Lucas s’est glissé dans la peau de Jacques Viguier et Philippe Ouchan dans la peau de l’amant de Suzanne Viguier Olivier Durandet. Et si le réalisateur Antoine Rembold a voulu écrire un scénario qui emprunte trop à la réalité, c’est que les détails de l’affaire Viguer, pour lui, Tellement insolites que personne n’oserait les inventer“, Comme il l’a précisé dans une interview relayée par Elosine.

Lire Aussi :  l'appel de Thierry Marx à faire du «cas par cas» pour les restaurateurs

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button