Ligue A : face à Nice, le Narbonne Volley fait le plein de confiance avant l’Europe

Avant de recevoir Belchatow en 8e de finale de la CEV Cup mardi soir (19h30), Narbonne Volley a battu l’équipe de Nice sans solution (3-0). En seulement 1 heure 20 minutes de jeu, les Centurions ont poursuivi leur séquence sans défaite pour porter leur total à cinq de suite.

Si le calendrier de l’Avent commence demain – les quatre dimanches avant le 25 décembre – ce sera déjà un Noël anticipé dans les Arènes, avec divers cadeaux distribués au public. Pourtant, c’était loin d’être le dernier match de Narbonne Volleyball de l’année, mais les Centurions ne se sont pas contentés de distribuer des prix dans les tribunes. Sur le terrain également, il distribue des colis à une vitesse très rapide. Bientôt 1h20 de jeu, et les Narbonnais n’ont pas manqué l’occasion de faire le plein de confiance. Face à une équipe niçoise débordée, les “rose et noir” ont rapidement expédié la rencontre. Sur une séquence actuelle de quatre victoires consécutives dans toutes les compétitions, un cinquième triomphe est arrivé rapidement aux mains du coéquipier de Jordi, Ramon Ferragut.

Lire Aussi :  MotoGP, c’est confirmé : plutôt que de donner à Alex Rins sa GSX-RR, Suzuki la détruira

Pour cette rencontre, le Narbonnais peut compter sur le retour de Jordi Ramon Ferragut comme titulaire. Blessé à la cheville fin octobre contre Tours, l’Espagnol est revenu sur les rails au meilleur moment, juste avant la rencontre de Coupe d’Europe de la capitale. Sur le terrain, il n’a cependant pas donné l’impression de manquer quelques semaines de compétition. 13 points marqués, 4 as et maintenant Guillermo Falasca peut lâcher une de ses clés en fin de match.

3-0, 1h17 et une place à Belchatow

Juste avant d’avoir une confrontation redoutable contre la Pologne de Belchatow et de jouer pour la première fois de son histoire en 8e de finale de la CEV Cup mardi à l’Arena (19h30), Narbonne Volley a répété sa distance face à Nice. Avouons-le, Centurion offre un niveau de jeu brillant.

Déjà bien placé, Narbonne a dominé le début de match (7-4). L’équipe azuréenne s’est ressaisie, mais la puissance d’Aude a fait la différence dans ce premier set (15-11). C’est le moment que Jordi Ramon Ferragut a choisi pour se montrer. Trois as ont frappé le rythme du service. Et c’est Narbonne qui s’envole définitivement (25-17).

Lire Aussi :  Le Narbonne Volley reste sur son nuage

Willner Rivas n’a rien perdu de son bras dominant (4-2). Nice s’est heurté à un bloc inattaquable. Quentin Jouffroy a mis le mur au filet (11-6). Et que dire des attaquants qui ont été libérés (14-8). Nicolay Kolev poursuit la route narbonnaise en force (18-11). Avant la faute sur l’attaque niçoise a mis fin à ce set (25-15).

Les centurions affichent des niveaux explosifs. Après seulement 45 minutes, le groupe de Guillermo Falasca a déjà remporté la victoire. Même le président Jérémie Ribourel, avec un grand sourire, n’en revenait pas dans les tribunes ! La puissance de feu du Centurion était en ébullition. Ce troisième ensemble de scénarios semble similaire aux deux premiers. Les Niçois ont tenu le coup, mais le contre Narbonnais n’a pas arrêté (18-14). Willner Rivas, lui, a distribué des bombes dans le camp adverse (21-16). Avant qu’une nouvelle attaque au service d’Azure donne la victoire à Narbonne (25-22).

Lire Aussi :  Coupe du monde : Latéraux contrariés, Varane intrigant : la défense des Bleus sur un fil

Désormais, le Narbonnais est conseillé de poser la même performance XXL sous le sapin face à Belchatow mardi soir (19h30). Une rencontre prometteuse !

Feuille de match

Narbonnais 3
Bon 0

A Narbonne (Arènes). 1 188 téléspectateurs.
Narbonne gagné 3 sets à 0 contre Nice (25-17, 25-15, 25-22).
Arbitrage de MM.Vigneron et Zgheib.

NARBONNE : 5 as (Ramon Ferragut 4, Vettori 1), 4 contres (Vettori 2, Jouffroy 1, Gelinski 1), 49 attaques (Vettori 16, Rivas 13, Ramon Ferragut 9, Jouffroy 5, Kolev 5, Gelinski 1) et 8 fautes de service .
À partir de six : Gelinski (cap.)(2 pts), Jouffroy (6), Kolev (5), Rivas (13), Ramon Ferragut (13), Vettori MVP (19). Libéro : Ramon. Puis Vasquez, Gabin, Lersch da Silveira, Socié.

AGRÉABLE: 4 as, 3 contres, 35 attaques et 10 erreurs de service.
À partir de six : Marshall, Cuk, Gonzales, Cardin, Rebeyrol, Ah-Kong. Libéro : Le Meur.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button