Lodève : le festival Pourquoi faire tant d’Histoire(s) ? acte II, c’est pour ce week-end !

Le CIST revient avec un programme complet sur l’histoire et l’histoire des sciences.

Après le succès de la 1ère édition, pourquoi le festival écrit-il autant d’histoire(s) ? Il revient à Lodeva, qui abrite les entrepôts et les ateliers du Centre d’Imagination Scientifique et Technique (CIST).

L’acte II se déroule du 19 au 22 novembre, en deux temps avec des réunions publiques les samedi 19 et dimanche 20, suivies d’animations scolaires au collège Paul-Darde les lundi 21 novembre et mardi 22 novembre.

Apprendre en s’amusant

« Depuis 30 ans, notre association est engagée dans la médiation scientifique, notamment à Cœur d’Héros, en partenariat avec des acteurs locaux, dans des actions auprès du public et des scolaires.dit Frédéric Feuw qui, avec des moyens limités et des bénévoles enthousiastes, initie à l’histoire et aux sciences en les associant au débat de société de manière ludique et toujours surprenante.

Lire Aussi :  Text-to-image : et l'IA transforma les mots en pixels

“Nous aimons créer ces moments de rencontres et de découvertes instructifs, ludiques et pédagogiques. Mais attention, ce n’est pas un festival pour les historiens, mais pour tous les publics de 5 à 105 ans.

Les collectivités dont le Groupe Archéologique du Lodévois, Instant Science et les Universités de Montpellier et de Toulouse se réuniront le samedi 19 novembre à la Galle Darde de 10h00 à 17h30 sur plusieurs thèmes : archéologie, un espace immersif avec casque de réalité virtuelle, jeux, ateliers… ; Migrations en Occitanie dans l’Antiquité Frederic Few Small Conference; Objets scientifiques non spécifiés (OSNIS), exposition.

Lire Aussi :  Comment limiter les effets du dérèglement climatique sur les insectes ?

choses intéressantes

Une table ronde aura lieu objets de science A 20h30 dans la salle de réunion de l’Espace Bousquet dédiée à ce célèbre OSNIS. “Une soirée pleine d’invités, d’intérêt et de surprises dans le cadre d’un projet soutenu par la région Occitanie.”

Le public découvre des objets rares ou fréquemment utilisés en astronautique, médecine, agronomie, zoologie, acoustique, chimie, robotique, police scientifique. “Nous rencontrons plusieurs ensembles.” Prototypes uniques ou pièces produites en série, les matériaux scientifiques sont incroyables.

Deux autres réunions en ville

Deux autres cafés-restaurants culturels à Lodève sont proposés.

Samedi 19, Histoire de l’évidence scientifique, conférence animée par Frédéric Few, à La Fontaine, boulevard de la Liberté, à 17h30 (à partir de 8 ans. Durée 1h15).

Lire Aussi :  FIFA 23 : « je suis sur la liste noire », ce streameur compare FUT à un pay-to-win et EA ne lui fait pas de cadeaux !

Dimanche 20, Cartographie, de l’imaginaire aux nouvelles technologies passionnantes, conférence échange avec le Professeur Marie-Thérèse Liburel, Université de Montpellier, systèmes d’information et de connaissance, modélisation, spatio-temporelle et métadonnées, Ivan Pritshepa, cartographe, responsable production et analyse de données ( GEOFIT) et Morgan Le Ni, médiateur scientifique (Kimiyo) à La Muse Broc, Place Auric de 10h30 à 14h00.

Dès l’âge de 10 ans. Libre. Renseignements et réservation (conseillé) 06 81 78 54 36. Possibilité de restauration sur place dans les deux établissements (avec re-réservation).
Libre. Informations sur le site : www.imaginairescientifique.fr/joomla

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button