Mondial 2022 / match de préparation : Le Belgique chute pour sa dernière répétition avant la Coupe du monde

Les Diables rouges ne donnent aucune garantie à cinq jours de leur entrée en Coupe du monde au Qatar. La Belgique propose une répétition générale ce vendredi dans un autre émirat du golfe Persique. Au Koweït, les Diables Rouges affrontent l’Egypte, déjà dans leur programme de préparation pour le Mondial en Russie en juin 2018. Il y a 4 ans, la Belgique s’imposait 3-0. Un scénario qu’ils n’ont pas pu répéter face aux Pharaons, privés de Coupe du monde cette année après avoir perdu en barrages contre le Sénégal.

Lire Aussi :  Ligue A : le Narbonne Volley tout feu tout flamme face à Toulouse

Ligue nationale

Pays-Bas à la rencontre du Final Four

25/09/2022 à 20:39

C’est le paradoxe de ces matchs préparatoires à quelques jours de la compétition principale, où il s’agit de jouer, et mieux si possible, d’affiner l’automatisme et de donner des certitudes, tout en redoutant le moindre avertissement physique. . Dès lors, les Diables rouges ont retenu leur souffle sur deux touches en première période, entre le crampon d’Hegazi et le premier genou de Batshuayi (5e) puis après un duel entre Carrasco et Hamed (26e). Les deux fois, le staff médical belge est venu au chevet du joueur, pouvant finalement reprendre.

“Le Benzema de 2022 ne doit pas être le Zidane de 2002”

Dan est devenu les deux plus dangereux avant la pause, avec un tir de Batshuayi au-dessus de la barre (10e) et un autre de Carrasco bien rattrapé par El Shenawy (38e), à ​​chaque fois sur corner. Au lieu de cela, les Pharaons ont rebroussé chemin puis sont allés en contre, poussant Courtois à briller devant Trezeguet (11e, 21e) avant que Mostafa Mohamed ne trouve l’erreur, profitant d’un mauvais contrôle de De Bruyne puis d’un retour fructueux pour tromper le gardien belge. objectif. droite (33e).

Openda ne suffit pas

A son retour des vestiaires, Roberto Martinez a opéré un triple changement, avec l’élimination de Batshuayi – le titulaire en l’absence de Lukaku, toujours en phase de récupération – De Bruyne et Vanaken pour Openda, Mertens et Tielemans. Mais la Belgique a été immédiatement sanctionnée sur le nouveau compteur égyptien. Parfaitement lancé par Salah sur la gauche, Trezeguet dépossède Castagne pour égaler Courtois (46e) et faire le break. La Belgique a tenté de répondre à l’image de Loïs Openda, remuant dès son entrée en jeu. L’attaquant lensois a d’abord buté sur un bloc solide des Pharaons mais a réussi à relancer les Diables Rouges au quart d’heure de jeu.

Que peut-on attendre des Blues ? “Cette équipe, c’est comme lancer une grosse pièce en l’air”

Quand l’Egypte jouait à 10 heures suite au spasme du défenseur Gabr, soigné hors du terrain, Openda bondissait devant le but et ouvrait son pied droit au milieu d’un bon Carrasco (76e) pour inscrire le deuxième but de la sélection. Les Belges ont ensuite poussé pour l’égalisation, mais Carrasco a trébuché une dernière fois à El Shenawy (88e), juste après une belle occasion de Salah, qui a raté le cadre du gauche.

La Belgique a finalement perdu 2-1 et se dirige vers la dernière Coupe du monde de sa génération dorée avec un nouveau revers, son troisième cette année. En demi-finale en 2018, les Diables rouges iront dès ce vendredi soir au Qatar, puisqu’ils doivent être présents sur le territoire au moins cinq jours avant leur premier coup d’envoi. La Belgique, placée dans le groupe F, affrontera le Canada mercredi (20h), puis affrontera le Maroc (dimanche 27, 14h) et la Croatie (jeudi 1, 16h).

Ligue nationale

Intérim prestigieux : Henry entraînera la Belgique contre les Pays-Bas

23/09/2022 à 17:05

Ligue nationale

Hazard, titulaire avec la Belgique : “Je suis content de gratter les minutes”

22/09/2022 à 22:15

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button