MotoGP : Marc Marquez ne regrette pas d’avoir ignoré en 2015 cette “règle non-écrite” de ne pas perturber un pilote jouant le titre

Dans son intervention sur crash.net prenant en compte le Grand Prix de Malaisie, l’ancien pilote Keith Huewen a révélé que, dans le milieu, il y avait « des règles non écrites “qui est” qu’un pilote ne doit pas interférer avec les autres qui jouent pour le titre mondial “. A une question posée à un intéressé pour savoir combien de fois il a été violé, il a répondu ” Sepang 2015 avec Marc Marquez et Valentino Rossi “. La première ville s’en souvient bien et il en a même touché un mot à Sepang…

A Sepang en 2022, Marc Marquez parler de Sepang 2015, d’une manière qui résonne Les mots de Keith Huewen dans le vide. L’officier Honda montre alors clairement qu’il est possible d’interférer avec des pilotes jouant des titres dont nous ne nous inquiétons plus. Mais il y a aussi des contextes qui ne rendent pas la manœuvre spontanée. Marc Marquez rafraichissant ainsi notre mémoire : Je me souviens que Valentino est venu à la conférence de presse à Sepang avec une liste des temps au tour en course d’Australie. Cela n’a aucun sens “.

Lire Aussi :  De l'horreur avant Halloween, de la survie à la Subnautica... Les jeux indés de la semaine à ne pas louper !

De ce qui a suivi dans la course, il a dit: aujourd’hui, je vais refaire la même chose et ne me comporterai pas différemment. Je viens de me battre dans la course, peut-être plus que d’habitude dans le premier tour, mais Rossi aussi. Aucun des deux n’avait plus de vitesse que l’autre, mais nous nous sommes battus pendant quelques tours jusqu’à ce que l’un d’eux se laisse emporter. À la fin, il a été emporté “.

Lire Aussi :  Déjouer les pronostics jusqu’au Panthéon des sports du Québec

MotoGP / Rossi e Marquez, une réconciliation impossible

Marc Marquez : aujourd’hui je vais refaire la même chose et me comporter comme en 2015

Et depuis, on connaît leur relation. Ou du moins leur manque de connexion, si ce n’est par les railleries interrompues par des fans portant du jaune et du 46 vers le 93 sur le podium MotoGP : « nous n’avons eu aucun contact depuis la retraite de Valentino, et je ne veux plus commentaires francs Marc Marquez. ” Au fur et à mesure que les années passaient, j’en voulais de moins en moins et je m’en foutais “.

Il a cependant expliqué : si j’avais voulu privilégier Lorenzo, je ne l’aurais pas dépassé au dixième tour à Phillip Island. Mais je le répète, j’agirai de la même manière et je gérerai la course de la même manière. Au final, je ne sais pas si cette histoire plaît à plus de monde. Quand il y a une polémique dans un sport, ça fait plus de bruit et les gens s’y intéressent et se demandent ce qui se passe. Je ne dis pas que ça a changé, parce que je ne sais pas si c’est arrivé avant, mais les moqueries sur le podium et les acclamations pour les accidents sont la vérité et il y a des gens qui peuvent les arrêter mais ne veulent pas » a conclu l’octuple champion du monde.

Lire Aussi :  Serie A - José Mourinho perd ses nerfs à Rome : "L'un de mes joueurs m'a trahi"

Tc Sepang 2015



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button