Pourquoi le prochain match international de rugby en région Centre-Val de Loire se jouera à Tours et non à Bourges

Pourquoi Tours et pas Bourges ? La question devrait être soulevée lors d’une réunion du comité directeur de l’union de rugby du département ce lundi. Pourtant, la préfecture du Cher avait de sérieux arguments.

En mars 2020, l’équipe de France U18 devait déjà y affronter l’Angleterre. Alors qu’ils se rendaient à l’entraînement à Jacques-Rimbault, les joueurs et leur staff ont été appelés par Bernard Laporte, président de la fédération, qui leur a ordonné de faire demi-tour et de rentrer chez eux. Peu de temps après, tout le pays a été fermé.

Bourges a le blues du blues

Bourges attend le retour de l’équipe de France depuis 1999, même si d’autres rencontres de haut niveau se sont tenues dans le Cher depuis. A cette époque, la réserve des Bleus (France A) avec Sadourny, Bernat-Salles, Galthié et consorts défie l’Ecosse A.

Lire Aussi :  Festival international du film du Caire 2022 : Mention spéciale pour "Je reviendrai là-bas" de Yassine Redissi

Il serait donc logique que le prochain match international déplacé en région Centre-Val de Loire se joue à Bourges. En l’occurrence, France-Angleterre Féminine U20.

“Nous étions prêts, mais le syndicat n’a pas pris contact avec le comité départemental”, déplore son président, Serge Richard. C’est dommage, car les Français s’en sortent très bien en ce moment (récent demi-finaliste de la Coupe du monde, ndlr), ce serait intéressant. Il est trop tard maintenant, mais nous postulerons pour 2024. »

Lire Aussi :  EN DIRECT - Guerre en Ukraine: "Nous étions terrifiés par l'armée russe", témoignent des habitants de Kherson

Néanmoins, la fédération semble avoir mis Bourges en demeure en août, espérant avoir une réponse d’ici le 1er septembre. Pascal Blanc, président du XV de Bourges, confirme que son club a reçu un mail sur le sujet durant l’été.

Mauvaise adresse email??

“Si c’était la responsabilité du club, nous aurions répondu, mais c’est la responsabilité de la collectivité”, rappelle-t-il. Renaud Put, adjoint au maire chargé des sports, affirme qu'”il n’a rien reçu cet été”.

Rodolphe Estève, Président de la Ligue du Centre – Val de Loire, est ravi d’accueillir cet événement dans la région. Selon lui, trois municipalités disposant de facilités pour l’organisation d’un tel match ont été sollicitées. Ou Tours, Orléans et Bourges. “La fédération a changé sa procédure”, explique-t-il. Maintenant, tout est dans le fichier. Et seul Tours l’a rempli. Tout le monde a eu l’information. En tant que président de la ligue, j’ai signé le document, et puis c’est le syndicat

Lire Aussi :  Ouverture du 8e Salon international du textile africain au Togo

Qui décide. »

Et parce que la chance n’arrive jamais seule, Tours vient d’être choisi comme camp de base de l’équipe masculine d’Irlande pour la prochaine Coupe du monde.

Bonus, mais pas plus pour le XV de Bourges, défait à Gennevilliers

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button