Pourquoi les supporters français seront privés de Casa Bleue au Qatar

La décision a été prise lundi dernier. Malgré des semaines de prospection et de nombreux échanges avec la délégation française à Doha, il n’y aura pas de Casa Bleue FFF lors de la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre), selon nos informations. Les supporters tricolores qui se rendront aux émirats ne profiteront pas de ce traditionnel lieu de rendez-vous et de rassemblement ouvert en dehors des matches de l’équipe de France.

“Il n’y aura pas de Casa Bleue car il n’y a pas de lieu adapté qui corresponde au cahier des charges dans le budget alloué”, nous a confirmé, ce vendredi, le service marketing de la FFF. Une décision prise pour des raisons financières, donc, puisque “3F” ne donnera pas suite au budget qui lui est présenté, sachant que la privatisation d’un tel lieu de rencontre à Doha coûte de l’argent “très cher”, selon des témoins. Mais ce refus peut aussi se conjuguer à d’autres préoccupations, alors que l’instance a mené des plans sociaux et fait face à des polémiques (respect des droits de l’homme, conditions de vie et de travail des travailleurs étrangers) liées à l’organisation du tournoi au Qatar.

Lire Aussi :  Le “tricheur” Patrick Reed, roi du procès pour diffamation, attaque encore plusieurs journalistes

“Pour nous, Casa Bleue est pratique, car c’est aussi un point de rassemblement”

Anne Costes, directrice de tournée pour Les Irrésistibles Français

Environ 10 000 supporters français sont attendus sur place pendant les 29 jours de compétition, avec un contingent estimé entre 4 000 et 5 000 supporters des Bleus dans les tribunes pour chacun des trois matches de la phase de groupes. “Pour nous, Casa Bleue est pratique, car c’est aussi un point de rassemblement”fâché avec Anne Costes, responsable voyages des Irresistibles Français (« IF »), principal groupe de supporters des Bleus, après la décision de la Fédération. Principalement parce que ce sera amusant en termes de rencontres avec les supporters des autres équipes, car tout le monde sera au même endroit..

Lire Aussi :  Top 14. Flament (Toulouse) victime d'une 2e commotion : jusqu'à quand va-t-il manquer ?

Cette Coupe du monde sera en effet la plus fréquentée de l’histoire : la plupart des matchs auront lieu à Doha et sa banlieue (il y a 75 km entre les deux stades les plus éloignés, du nord au sud). En revanche, les Invincibles Français seront moins nombreux dans la petite péninsule du Golfe qu’ils ne l’étaient en Russie, il y a quatre ans. “Nous estimons que nous aurons entre 50 et 100 “IF” par matchpoursuit Anne Costes, alors que 600 de nos membres ont joué au moins un match en Russie en 2018. Avec nous, il y a moins de monde qui voyage cette année ».

Lire Aussi :  Le Portugal s'en sort face au Ghana, Cristiano Ronaldo marque dans une cinquième Coupe du monde

Des alternatives personnelles émergent

Après l’abandon du projet Casa Bleue par la FFF, une initiative privée se forme pour établir une “fan zone” des supporters français dans trois lieux distincts – des hôtels – à Doha, avec des billets d’entrée payants (de 20 à 30 €) qui donneront accès à ces différents espaces avec une utilisation gratuite et des tarifs prioritaires. L’ambassade de France à Doha envisage également d’accueillir les supporters des Bleus lors d’une rencontre avec la sélection de Deschamps. Enfin, une autre alternative pourrait être tentée en créant un espace de rassemblement pour les supporters français dans la principale fan zone de Doha, le FIFA Fan Festival, dans le parc Al-Bidda, près de la corniche.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button