près de la moitié du système énergétique national est “hors d’état de fonctionner”, alerte Kiev

Retrouvez ici tous nos #UKRAINES en live

20:09 : Il est 20 heures du soir, nous passons en revue l’actualité du jour :

L’avion de chasse européen se précise de plus en plus. Un accord a été trouvé, notamment entre Dassault et Airbus. Emmanuel Macron accueille “un grand pas en avant”.

“Ppresque la moitié” du système énergétique est “ne marche pas” après les frappes russes, selon le Premier ministre ukrainien. Suivez-nous en direct.

#MILLAS Le conducteur du bus scolaire dans lequel six enfants sont morts en 2017 a été condamné à cinq ans de prison dont quatre avec sursis. Elle a fait appel de sa condamnation.

#ASSURANCE CHÔMAGE Les membres de Nupesa annoncent le dépôt d’une plainte auprès du Conseil constitutionnel concernant le projet de loi sur l’assurance-chômage.

18:04 : Il est 18h, arrêtons-nous un instant sur les adresses :

“Ppresque la moitié” système énergétique “ne marche pas” après les frappes russes, selon le Premier ministre ukrainien. Suivez-nous en direct.

#MILLAS Le conducteur du bus scolaire dans lequel six enfants sont morts en 2017 a été condamné à cinq ans de prison dont quatre avec sursis. Elle a fait appel de sa condamnation.

Hier soir lors de la répétition dans le Var. Il a été percuté par un train, a annoncé le ministère des Armées.

#ASSURANCE CHÔMAGE Les membres de Nupesa annoncent le dépôt d’une plainte auprès du Conseil constitutionnel concernant le projet de loi sur l’assurance-chômage.

16:40 La Pologne a refusé à une délégation russe l’entrée sur son territoire pour une réunion ministérielle de l’OSCE prévue début décembre à Łódź (centre), a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères.

15:42 : Denys Chmygal revendiqué “soutien supplémentaire” l’UE à aborder cette situation lors d’une conférence de presse à Kyiv avec Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne.

15:40 : presque la moitié” système énergétique “ne marche pas” après les attentats russes, annonce le Premier ministre ukrainien.

15:19 : Les Pays-Bas convoquent l’ambassadeur de Russie après que Moscou a condamné le verdict “Politique” dans le procès pour la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines en 2014.

“Avec cela, la Russie discrédite l’État de droit néerlandais. C’est absolument inacceptable”a déclaré le ministère néerlandais des Affaires étrangères dans un communiqué à l’AFP au lendemain de la condamnation à la prison à vie de deux Russes et d’un Ukrainien.

14:16 : Des experts ukrainiens travaillent déjà sur les lieux de la tragédie de Przewodów causée par la terreur des missiles russes au-dessus de l’Ukraine. Je suis reconnaissant à la partie polonaise de leur avoir donné accès. Nous continuerons à coopérer de manière ouverte et constructive, comme le font nos amis les plus proches.

14:16 : Des experts ukrainiens ont commencé mardi à travailler sur la ville polonaise touchée par le missile, a annoncé le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba. “Je remercie la partie polonaise de leur avoir donné accès.”

13:35 : “Je ne l’ai pas encore vu” torture “pour une telle extension”. Dmytro Loubynets, responsable des droits de l’homme au parlement ukrainien, a décrit hier à la télévision nationale les exactions observées à Kherson après le départ des forces russes. Voilà ce que l’on sait à ce jour de ces allégations contre l’armée russe, qui occupe depuis huit mois cette grande ville du sud du pays.

Lire Aussi :  Digi International dévoile le module Digi XBee RR et des services de reconception rapide, pour réduire les délais de commercialisation des concepteurs, OEM et fournisseurs de solution

(METIN AKTAS / AGENCE ANADOLU / AFP)

13:29 : Au granicy sud de Polski eskortowały nas samoloty F16! ✈️ Merci et félicitations aux pilotes ! 🇵🇱 https://t.co/7WLuM1QrhZ

13:29 : La Pologne préfère prendre des mesures de précaution après qu’un missile est tombé sur son territoire, mardi, à la frontière avec l’Ukraine. Ainsi, deux avions de chasse F-16 ont escorté hier l’avion de l’équipe de football en direction du Qatar. Cette mission s’est déroulée sur le territoire polonais, jusqu’à la frontière sud.

12h16 : En Ukraine, la ville de Kherson a été libérée il y a un peu plus d’une semaine. Après près de neuf mois d’occupation russe, l’armée ukrainienne parvient à reprendre la ville, aidée par une poignée de résistants de l’intérieur. L’un d’eux raconte à franceinfo.

(BULENT KILIČ / AFP)

12:01 : Midi, voici un nouvel article au journal du matin :

Une enquête préliminaire menée par la Suède a révélé que les gazoducs Nord Stream avaient été sabotés fin septembre.

Sergei Aksionov, le gouverneur installé par Moscou après l’annexion de la Crimée en 2014, prédit que “les travaux de fortification sont exécutés sous [s]nous contrôlons le territoire de la Crimée pour assurer la sécurité des Crimés.” Cette décision a été prise après le retrait des forces russes de Kherson. Suivez-nous en direct.

#ÉNERGIE Il y a un risque “soulevé” tension sur le réseau électrique français en janvier, prévient le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE). Ce risque de tension est lié à un redémarrage plus lent que prévu des réacteurs nucléaires à l’arrêt d’EDF.

#LE CARBURANT “La moitié des foyers français” bénéficiera de « indemnité de carburant des employés » du 1er janvier, a annoncé la Première ministre Elisabeth Borne dans une interview pour Échos (article d’abonné). Les ménages éligibles recevront le leur “paiement en début d’année”.

11h21 : C’est le premier depuis le début de la guerre. Ce soir, un train quittera Kyiv pour Kherson, a annoncé l’armée, qui a donné son feu vert à la compagnie ferroviaire Ukrzaliznytsya. Il y aura environ 200 passagers à bord qui arriveront demain matin. Les wagons ont été peints par des artistes ukrainiens pour célébrer le rétablissement de la ville.

11h17 du matin : Un conseiller du président ukrainien, Kirylo Timochenko, affirme sur Telegram que les habitants de Kherson “J’ai besoin de beaucoup d’aide”. “Les Russes ont non seulement tué, miné, mais aussi pillé des villes et des villages. En fait, ce n’est rien”, fournit.

Lire Aussi :  Le chancelier Scholz rencontre Xi Jinping pour « développer davantage » la coopération économique entre l’Allemagne et la Chine

10:55 : Près de 4,8 millions d’Ukrainiens sont arrivés en Russie depuis le début de la guerre, selon le ministère russe des Situations d’urgence.

11h15 du matin : Sergueï Aksionov, le gouverneur installé par Moscou après l’annexion de la Crimée en 2014, prédit que “les travaux de fortification sont exécutés sous [s]nous contrôlons le territoire de la Crimée pour assurer la sécurité des Crimés.” Cette décision a été prise après le retrait des forces russes de Kherson.

10h14 du matin : Le travail d’analyse (…) se poursuit afin de pouvoir tirer des conclusions plus précises sur l’événement”, le procureur menant cette enquête préliminaire suédoise, Mats Ljungqvist, poursuit dans son communiqué. L’enquête est vaste et complexe.”

09:58 : L’enquête montre qu’il s’agit d’un sabotage”, déclare le procureur, qui dirige l’enquête préliminaire menée en Suède, dans un communiqué (en suédois). Plusieurs saisies ont été faites, entre autres, des étrangers ont été retrouvés. Au cours de l’analyse, des résidus d’explosifs ont été trouvés sur plusieurs objets étrangers confisqués.

09:53 : Le 26 septembre, quatre importantes fuites de gaz ont été découvertes sur le gazoduc Nord Stream reliant la Russie à l’Allemagne. Des inspections sous-marines préliminaires ont renforcé les soupçons de sabotage, la fuite ayant été précédée d’explosions, selon les enquêteurs.

09:59 : Une enquête préliminaire menée par la Suède a révélé que les gazoducs Nord Stream avaient été sabotés fin septembre.

09:48 : “Nous continuerons d’intensifier les sanctions” contre la Russie, a déclaré Thierry Breton, commissaire européen chargé du Marché intérieur, sur franceinfo. Thierry Breton accuse Vladimir Poutine de son comportement “inacceptable, scandaleux, inhumain”.

09:17 : 9h00, faisons une nouvelle mise à jour :

Plus de dix millions d’Ukrainiens étaient privés d’électricité ce matin, à la suite de nouvelles attaques russes qui ont visé hier plusieurs villes. Selon le bureau du procureur général sur Telegram, dix personnes ont été tuées dans l’attaque qui a frappé Vilniansk près de Zaporizhzhia. Suivez-nous en direct.

#LE CARBURANT “La moitié des foyers français” bénéficiera de « indemnité de carburant des employés » du 1er janvier, a annoncé la Première ministre Elisabeth Borne dans une interview pour Échos (article d’abonné). Les ménages éligibles recevront le leur “paiement en début d’année”.

Le tribunal correctionnel de Marseille s’est prononcé en début d’après-midi sur la responsabilité du conducteur en accident entre un car scolaire et un TER décembre 2017 à Millas (Pyrénées-Orientales), qui a fait six morts.

Pyongyang a lancé aujourd’hui un missile balistique intercontinental, qui est tombé au large des côtes du Japon. Corée du Nord “répète fréquemment des actes de provocation sans précédent. Nous réaffirmons résolument que c’est absolument inacceptable”a condamné le Premier ministre japonais Fumi Kishida.

08:48 : 🗣 Une roquette est tombée sur la Pologne ➡️ “L’origine, c’est la guerre de Vladimir Poutine”, fustige Thierry Breton. “Les Ukrainiens se défendent. Nous verrons la division. Nous vivons là les conséquences de cette guerre.” Il salue “l’immense courage” de V. Zelenski.

Lire Aussi :  En Normandie, la première pierre de l’extension du Campus international du Cheval est posée

09:02 : « C’est là que nous vivons les conséquences de cette guerre. Sur franceinfo, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton revient sur le missile qui a tué mardi deux personnes en Pologne près de la frontière ukrainienne. “Les Ukrainiens se défendent (…) On verra pour le compte rendu” concernant le projectile qui est à l’origine du drame, il déclare et souligne que “l’origine est la guerre de Vladimir Poutine”.

08:07 : Dix personnes ont été tuées dans la frappe qui a frappé hier Vilnyansk près de Zaporijia, selon le bureau du procureur général d’Ukraine sur Telegram. Des données antérieures faisaient état de quatre décès.

08:01 : “Nous condamnons fermement ces frappes. Ce sont des actions qui constituent des crimes de guerre.”

Invitée de franceinfo ce matin, Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, évoque les attaques russes qui ont visé hier plusieurs villes ukrainiennes et le fait que la Russie continue de viser des infrastructures civiles. “Ces actions sont de graves violations du droit international humanitaire”, souligne.

06:13 : Emmanuel Macron exhorte les pays d’Asie-Pacifique à adhérer “consensus grandissant” contre la guerre en Ukraine lors du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). “La priorité numéro un de la France est de contribuer à la paix en Ukraine et d’essayer d’avoir une dynamique globale pour faire pression sur la Russie”, dit le président, qui compte “de travailler très étroitement avec la Chine, l’Inde, toute la région, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Amérique latine”. “Cette guerre est aussi votre problème”il a lancé.

06:07 : 6:00, voici les principaux titres de l’actualité :

Plusieurs villes ukrainiennes ont de nouveau subi des attaques russes hier. “Environ dix millions” Selon Volodymyr Zelensky, les Ukrainiens se sont retrouvés sans électricité à cause de cela.

Kyiv a accusé hier le nombre “terrible” cas de torture à Kherson sous l’occupation russe. Après la roquette qui a fait deux morts mardi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba a également annoncé l’arrivée d’une délégation ukrainienne en Pologne. Voici ce qu’il faut retenir d’hier.

Le Parlement a finalement adopté la loi “mise en place des mesures d’urgence” aperçu “emploi à temps plein”, qui ouvre la voie à une nouvelle réforme de l’assurance chômage en 2023. Le texte prévoit notamment la modulation des indemnisations en fonction de la conjoncture économique. Voici les principaux points de cette réforme.

Le tribunal correctionnel de Marseille s’est prononcé en début d’après-midi sur la responsabilité du conducteur en accident entre un car scolaire et un TER décembre 2017 à Millas (Pyrénées-Orientales), qui a fait six morts.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button