Sports | Ligue 1: Paris s’offre une balade avant le Mondial

Paris – Pour leur dernier match avant la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre), le PSG et ses stars, soucieux sans doute de ne pas se blesser, n’ont pas forcé leurs talents mais ont écrasé les faibles Auxerrois (5-0) et n’ont toujours pas perdu en ce match. saison, dimanche lors de la 15e journée de L1.

Pour la dernière rencontre avant cette Coupe du monde, “MNM” (Messi, Neymar, Mbappé) a répondu présent au coup d’envoi mais n’a pas vraiment brillé sur la pelouse du Parc des Princes. Lors d’un match qui s’est joué majoritairement avec des courses lentes et sans grande intensité, les trois stars de la capitale semblent avoir pensé ailleurs.

Lire Aussi :  Volley : malgré la défaite, les supporters narbonnais ont donné de la voix et fait vibrer l'Arena

L’indifférence du trio magique du PSG n’a pourtant pas empêché les champions de France de se lancer et de s’offrir une démonstration avant la grande trêve de Ligue 1 jusqu’au prochain match prévu le 28 décembre face à Strasbourg.

L’ouverture précoce des points parisiens, signature de Kylian Mbappé suite à une belle passe de Lionel Messi délivrée par Nuno Mendes (11e), a calmé longtemps la rencontre et l’attaquant parisien sereinement.

Pas question de prendre le moindre risque pour le futur mondialiste, alors que dans près d’une semaine se profile le plus gros événement de la planète football. Un sujet plus sensible pour Messi et Neymar, qui disputent peut-être leur dernière Coupe du monde au Qatar.

Lire Aussi :  le message sympa de Giroud à Henry après l'avoir égalé contre l'Australie

– Le retour de Kimpembe –

Si Messi tente et trouve le poteau d’une frappe en courbe du gauche (66e), Neymar évolue au rythme du sénateur, s’effondre au moindre effleurement et joue au ralenti, sans aucune intensité, loin de son brio. première partie de saison.

Dans « MNM », Mbappé est le plus actif. Outre son but, le douzième en championnat, la merveille de Bondy ne se cache pas en multipliant les appels et les courses.

Avant que Paris ne monte la barre grâce à Carlos Soler (50e), Achraf Hakimi (55e), Renato Sanches (80e) et Hugo Ekitike (84e), c’est l’Auxerrois qui s’est montré le plus dangereux devant la cage de Gianluigi Donnarumma avec des essais de Mbaye. Niang (16e) et Lassine Sinayoko (21e).

Lire Aussi :  Coupe Grey : la dernière chance de Brandon Banks?

En fin de rencontre, Galtier a laissé du temps de jeu à Presnel Kimpembe, blessé au tendon d’Achille depuis fin octobre et entré en jeu à la 74e minute. Une bonne nouvelle pour la France et Didier Deschamps à neuf jours de l’entrée des Bleus en Coupe du monde face à l’Australie le 22 novembre.

Son arrivée sur le terrain a coïncidé avec l’éloignement de Messi et Neymar (74e), jamais content de quitter le terrain tôt. La Coupe du monde vaut bien le petit sacrifice.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button