Un député LFI porte un brassard « en grève » pour protester contre « la mesure autoritaire » du 49.3

Rodrigo Arenas, député de la 10e circonscription de Paris lors de son arrivée au Palais-Bourbon, lundi 20 juin, après avoir été élu la veille.

Le lieutenant rebelle Rodrigo Arenas s’est présenté dans le cercle avec un brassard ” exceptionnel “ Jeudi 3 novembre, pour protester contre le nouveau gouvernement 49.3 initié. M. Arenas a finalement retiré le capitanat après avoir été rejeté par le président du conseil d’administration, Yaël Braun-Pivet.

Le député a déclaré le matin que ” exceptionnel “ se battre avec “Mesures arbitraires” du 49.3, tout en poursuivant ses activités “Par respect pour ses collègues et les électeurs”.

Il se stabilise en demi-cercle avec un brassard blanc ” exceptionnel “. Il a ensuite commencé la séance d’interrogatoire avec le gouvernement sans encombre avant d’être interpellé par le propriétaire du perchoir au bout d’une vingtaine de minutes. La “La tenue vestimentaire doit être neutre” et “ne peut être une excuse pour exprimer une opinion”, rappelle Yaël Braun-Pivet (Renaissance), citant le règlement intérieur du Conseil.

Lire Aussi :  Anne Hidalgo offensive contre Rachida Dati mais critiquée dans sa propre majorité

Elle a ensuite réprimandé le vice-capitaine Arenas pour lui avoir envoyé un “Lettre spéciale pour les enfants” : « Nous faisons notre devoir, nous ne sommes pas dans un état de soumission. Vous n’êtes pas obligé de faire grève. Grandis un peu ! », s’exclama-t-elle. Le vice-capitaine de Paris a enlevé son brassard de capitaine en signe de protestation.

“On fait semblant de se disputer”

Dans la matinée, Rodrigo Arenas a critiqué le gouvernement « nuire au travail du Congrès » avec requête à 49.3. Cet ancien président de la Fédération des conseils de parents (FCPE) aime “des dizaines de modifications sont jetées à la poubelle” et surtout critiqué pour ne pas avoir coché en session d’étude le budget de l’éducation, son sujet de prédilection.

Mercredi, suite à l’annonce du 49.3 d’Elisabeth Borne, il a également quitté la commission des affaires culturelles du Conseil en signe de protestation, lors d’une audition par la ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau. “On fait tous semblant ici d’avoir une dispute, sur un sujet, ça n’arrivera pas et on se juge.”a dénoncé cet élu, auparavant “en congé” de ses collègues.

Mercredi, le Premier ministre a activé pour la quatrième fois, l’article 49, alinéa 3 de la Constitution pour faire passer l’intégralité du projet de budget 2023 sans vote en première lecture à l’Assemblée nationale, où les adeptes du macroisme sont privés de majorité absolue. . 49.3 interrompt immédiatement le débat.

En réponse, le groupe LFI a annoncé le dépôt d’un geste critique contre le gouvernement. Elle sera défendue à la tribune vendredi par le député LFI de La Réunion Jean-Hugues Ratenon.

Lire la suite: Nos articles réservés aux abonnés L’Assemblée nationale conclut l’examen du budget avec 49,3 mercredi

Monde avec AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button