une météorite de plusieurs centaines de tonnes s’est écrasée sur Mars, annonce la Nasa

Lors d’une conférence de presse très attendue jeudi soir, l’agence spatiale américaine a également annoncé la découverte d’une fuite de glace d’eau.

Il a écrit l’article

Publié

Mise à jour

Temps d’étude: 2 min.

Il avait à peu près la taille d’une camionnette. Météorite de 200 tonnes s’est écrasé sur Mars, a annoncé la NASA jeudi 27 octobre, en direct sur YouTube lors de la conférence de presse tant attendue. Plus précisement,e sismomètre de la mission InSight a détecté deux grands impacts sur la planète rouge. Ils appartiennent au 24 décembre 2021. Le plus grand des deux impacts a créé un cratère de 150 mètres de diamètre et de 21 mètres de profondeur. Certains des débris ont parcouru 37 kilomètres.”rapporte l’agence spatiale américaine dans un communiqué (lien en anglais).

Ce n’est pas seulement C’est la première fois qu’un effet aussi important est observé sur la planète rouge, mais surtout, “De telles collisions ne se sont pas produites sur terre depuis plusieurs siècles”, rappelles toi Sciences et avenir. Cette “grande nouvelle” est “Basé sur les observations faites par l’InSight Mars Lander” et la mission Mars Reconnaissance Orbiter, rapportent les scientifiques. “Trouver un nouvel effet de cette ampleur est sans précédenta déclaré Ingrid Daubar de l’Université Brown, qui dirige l’équipe de recherche InSight. C’est une période intéressante de l’histoire géologique à laquelle nous devons assister.”

L’agence spatiale américaine a publié plusieurs images des impacts sur son site Internet. Il émet également du son en fonction de l’onde de choc. Ecouter:

Lire Aussi :  Contre le 3e 49.3, LFI va déposer une motion de censure, EELV refuse

Ce n’est pas tout: “De gros morceaux de glace dispersés par l’impact ont été observésdit la Nasa. La glace souterraine sera une ressource importante pour les astronautes qui peuvent l’utiliser à diverses fins, y compris l’eau potable, l’agriculture et le carburant pour fusées.”

Contacté par Franceinfo, Olivier Sangui, spécialiste de l’actualité spatiale à la Cité de l’espace de Toulouse, confirme l’intérêt de cette actualité : “La présence de glace d’eau dans le sol martien signifie qu’il y avait de l’eau sur Mars, et cela intéresse beaucoup la NASA pour les futures missions habitées, donc la date limite est encore en cours de détermination. La glace d’eau est une ressource importante comme nous le savons. Nous ne peut pas héberger toutes les missions sur Mars, nous devons donc utiliser les ressources locales. must”.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button