VIDEO. Miss France 2023 : rencontre avec Florence Demortier, Miss Midi-Pyrénées, qui rêve de la couronne

le besoin
A bientôt 23 ans, Florence Demortier, Miss Midi-Pyrénées 2022, sera à Paris le 18 novembre pour lancer son aventure Miss France. Treize ans après Chloé Mortaud, elle va « gagner. »

A quelques jours de son départ pour Paris, Florence Demortier n’a jamais quitté son sourire. « Je ne me suis rendu compte que je quittais Karine, ma déléguée régionale, et que je ne la reverrais, à Châteauroux, que deux jours avant l’élection de Miss France. Mais ça va passer très vite (rires). J’ai hâte car c’est une aventure unique dans une vie. « Élue Miss Midi-Pyrénées 2022 le 3 septembre au Château de La Garrigue, à Villemur-sur-Tarn, une jeune de 22 ans originaire de Portet-sur-Garonne vit le rêve. “Je suis dans ma bulle. Communication et éclat. Voir des petites filles avec des étoiles dans les yeux vaut tous les trésors du monde.”

Lire Aussi :  face à la confusion de sa mise en œuvre, la politique zéro covid commence à "exaspérer"

Florence vit à 100 de l’heure. Prendre des photos, se préparer sans arrêt (expressions, maquillage, coiffures, sports), elle n’a pas une minute à elle. Ne vous inquiétez pas, Florence ne se lasse jamais. « Je veux représenter la région Midi-Pyrénées au mieux de mes capacités et je suis parfaitement préparé. Il faut aller le plus loin possible. « Cela fait plus de 10 ans que la région a atteint la finale de Miss France (12e puis 15e en deux ans). Et si c’était cette année ? Florence sème la panique sur les réseaux sociaux depuis des semaines. Elle fait partie de ces « Miss dont on parle. Mais cela ne lui a pas fait tourner la tête. « Le réseau social reflète les opinions des followers de Miss Monde. Je considère cela mais je garde les pieds sur terre. C’est bien d’avoir du soutien mais je ne panique pas. « Heureux, plus heureux.

Lire Aussi :  France : la lutte contre les réserves d'eau s'inscrit dans la durée

“Moi, je m’en vais”

Mais disons que Florence n’a qu’une ambition : rejoindre Chloé Mortaud, la seule Miss Midi-Pyrénées à avoir été élue Miss France (c’était en 2009). Florence, qui fêtera ses 23 ans pour bien préparer l’élection, sait à quel point elle a de la chance de faire partie d’une telle aventure. « J’ai déjà gagné. Quoi qu’il arrive, j’en deviendrai riche. Je ne le regretterai pas. Cette expérience m’a beaucoup appris sur moi-même. Au niveau de la gestion de mes photos, mon stress. J’ai aussi beaucoup travaillé mes expressions avec mon entraîneur, Cindy. Ce sont les choses qui me serviront pour le reste de ma vie. »

Lire Aussi :  Six engagés, cinq qualifiés : La France respire au classement UEFA

A Toulouse, en ville ou sur le port, lorsqu’elle photographie, Florence Demortier passe inaperçue. Le soutien est de plus en plus fort. Diplômée en kinésithérapie en poche, la jeune fille s’est lancée dans une aventure pour retrouver la couronne de Miss France. “Quand j’étais petite, je pensais que Miss France était si belle et si inspirante. Elle est là. Avec ambition. « Peu importe ce qu’ils me disent, je le ferai (rires). Et toujours avec un grand sourire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button